AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 you're not my family (bartholomew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: you're not my family (bartholomew)   Dim 15 Fév - 7:13

you're not my family
   
Je te hais, tu savais et tu n'as rien dit. Je ne veux plus jamais t'entendre et surtout pas tes excuses ou tes mensonges déplorables. Alors, oublie-moi, laisse-moi tranquille. Fais ta vie de ton côté et moi, je ferais de même du mien. Mais surtout, viens pas me dire comment je dois me comporte et encore moins ce que je dois faire.
Theodora bouillait intérieurement car elle ne comprenait pas les réactions d’un garçon, le seul auquel elle tenait réellement. Etant en week-end, elle n’avait pas de cours et elle en avait donc profité pour le chercher dans toute Spinks avant de lui mettre la main dessus au détour d’un couloir. Elle l’avait rattrapé en quelques enjambés avant de le coincer dans un coin pour avoir une explication réelle et non pas à demi-mot qui la laisserait encore avec plus de questions qu’autre chose. Le problème c’était qu’elle n’avait jamais réussit à rester ferme dans ses convictions face à lui et une fois de plus elle échoua à obtenir ses réponses. Il était peut-être un serviteur de McGowan mais il était doué pour l’attendrir et lui faire perdre ses moyens en quelques mots et baisers. Théodora avait bien tenté de résister mais sans succès cédant rapidement pour l’embrasser et profiter simplement de sa présence. Ils s’étaient rendus dans la salle abandonnée rapidement afin d’éviter que Bartholomew ne les repère sans se douter que c’était déjà fait. Dans un recoin de la pièce, la jeune fille s’était blottie contre le garçon torse nu et pendant que ses doigts erraient sur sa peau, elle l’avait écouté lui murmurer des mots tendres. Ils ne s’étaient séparés que sur les coups de midi pour aller manger après un long baiser et une chemise remise.

Theodora plus ou moins contente de sa matinée bien qu’elle n’est pas obtenue les informations souhaitées avait décidé de bosser un peu ses cours avant de se rendre à la plage près de Spinks. Elle s’était enfermée deux heures dans la bibliothèque avant de sortir. La plage était peu fréquentée en hiver à cause du froid mordant et de la pluie régulière mais ce jour-là, il faisait assez beau et Theodora avait pris l’habitude de prendre des vêtements à température autorégulatrice. C’était une invention de sa mère et elle en possédait une quantité astronomique pour ne pas dire que tout ses vêtements l’étaient, c’était l’avantage d’une mère couturière. Elle avait longtemps marchait le long de la plage avant de se poser dans un coin tranquille mais peu reculé pour dessiner des croquis de vêtements qu’elle avait imaginée le matin même. Elle aimait énormément son blond pour ça, les idées de vêtements qui lui venaient à son contact. Elle savait qu’il n’était pas assez riches pour s’offrir des tenus digne de ce nom aussi elle aimait bien lui en imaginer de faites sur mesures depuis la rentrée. Elle comptait même les coudre cet été pour les lui offrir d’une manière ou d’une autre. Elle trouverait bien un moyen pour que cela ne blesse pas sa fierté d’ici là. Complètement prise dans ses dessins, elle ne vit Bartholomew arrivait que trop tard et pesta tout bas en rangeant d’un coup de baguette tout ses affaires dans son sac. Elle se leva d’un bond et croisa les bras attendant que son traitre de demi-frère lui parle pour l’envoyer bouler et fuir le plus loin possible de lui. Elle ne voulait pas le voir, pas depuis qu’elle savait pour leur lien de parenté alors qu’il le lui avait caché durant toute leur scolarité à Salem.
crackle bones

_________________

   
I'm lost without you. Where are you ? I need you. Now. I'm nothing since you're dead.

   
©️ KREAZEN


Dernière édition par Theodora Deschamps le Jeu 19 Fév - 8:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: you're not my family (bartholomew)   Mer 18 Fév - 11:19

YOU'RE NOT MY FAMILY
BARTHOLOMEW & THEODORA

curiosity killed the cat ✻✻✻ S'il avait pu arracher la tête d'un certain blond, Bartholomew ne se serait certainement pas privé de le faire. Agacé au plus haut point, il déambulait dans les couloirs telle une ombre. Maugréant dans son coin, il ne faisait guère attention aux élèves qui le croisaient. A vrai dire, à cet instant, il tentait tant bien que mal de canaliser la colère qui ne cessait de croître en lui. Et même si une partie infime de son cerveau - celle que l'on nomme raison - lui murmurait de se calmer et de ne pas se laisser aller à la rage, celle-ci était bien trop faible et intime pour rivaliser avec son impulsivité maladive. Impulsivité qui, combinée à sa jalousie et possessivité, ne pouvait qu'aggraver les choses. Cela faisait quelques temps désormais qu'il soupçonnait une relation plus qu'intime entre sa demi-soeur et un des serviteurs de la famille. Relation dont il n'approuvait aucunement. Et bien qu'il avait tenté à plusieurs reprises de nier une telle chose, il avait du se rendre à l'évidence devant le fait accompli. Theodora et Tristan n'avaient pas été des plus discret dans leur hâte de se "bécoter". Le spectacle auquel avait assisté Bartholomew resterait probablement à jamais gravé dans sa mémoire, et il était loin d'en être ravi. Toute cette histoire devait cesser tout de suite. Auquel cas, il prendrait lui-même la situation en main.

Ses pas le portèrent jusqu'à la plage. Son endroit préféré de toute l'école, malgré la météo plus que capricieuse de l'Ecosse. Il s'y rendait souvent pour réfléchir. Et les nombreuses réunions secrètes des Mold'oves étaient sans doute également responsable pour sa présence plus que constante en ce lieu. Le froid n'était pas si mordant en cette matinée, et Bartholomew appréciait la température tempérée qu'elle offrait. Cela lui rappelait Milwaukee, dont les températures n'étaient guère très élevées, même en été. Il considéra une minute rester ici, le temps de se calmer et de se convaincre qu'il avait halluciné toute l'histoire. Toutefois, une chevelure brune bien trop familière le ramena à lui, et lui renvoya cette vue cauchemardesque en plein visage. Il pouvait sentir la magie bouillir dans ses veines, ce qui était sans doute la raison pour laquelle ses cheveux arboraient une légère teinte rouge vif depuis plusieurs heures. Il n'était pas en colère contre Théodora, ou du moins, pas autant qu'envers le blond qui leur servait de serviteur. A vrai dire, il ne savait plus vraiment envers qui il était en colère.

Il inspira longuement avant de s'avancer vers sa demi-soeur, dans l'espoir de calmer un peu ses nerfs, et de retrouver sa couleur de cheveux naturelle. Sans grand succès. Il ne parvenait toujours pas à pardonner à son père de lui avoir caché ce fait toute sa vie. Sans compter que Theodora était toujours persuadé qu'il avait réellement su tout du long, et qu'il s'était jouée d'elle. Ce qui n'était en aucun la vérité. Il espérait bien pouvoir la convaincre un jour, même s'il était conscient que cela ne se ferait pas du jour au lendemain. Et au vu du regard foudroyant qu'elle lui envoyait, il se doutait que la conversation tournerait très vite au vinaigre. Mais comment s'attendait-elle à ce qu'il réagisse ? Il n'allait pas rester là les bras croisés à regarder sa soeur gâcher sa vie. Il la protégeait !

" Tu sais, utiliser la salle abandonnée comme cachette n'est pas une si bonne idée. Surtout quand la personne que l'on essaie de fuir vous voie vous cacher, et vous suit en conséquence. " L'attaquer directement n'était probablement pas la meilleure des approches, il en était bien conscient. Il aimait grandement Theodora, et ne voulait que son bonheur. Et il était persuadé qu'elle n'allait pas le trouver dans les bras d'un serviteur de pacotille.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ ©️endlesslove.
men made madness and the romance of sadness ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: you're not my family (bartholomew)   Jeu 19 Fév - 22:02

you're not my family
 
Je te hais, tu savais et tu n'as rien dit. Je ne veux plus jamais t'entendre et surtout pas tes excuses ou tes mensonges déplorables. Alors, oublie-moi, laisse-moi tranquille. Fais ta vie de ton côté et moi, je ferais de même du mien. Mais surtout, viens pas me dire comment je dois me comporte et encore moins ce que je dois faire.
Theodora n’aimait pas qu’on lui mente et l’omission d’information de la part de son meilleur ami appartenait à cette catégorie allant même jusqu’à entrer dans la catégorie trahison. Elle l’observa arriver sentant sa bonne humeur acquise un peu plus tôt disparaitre se calant sur l’humeur de son ancien meilleur ami visible grâce à ses beaux cheveux rougeoyant. Elle n’eut même pas le temps de lui faire une remarque acerbe qu’il l’attaqua immédiatement à propos de son moment de bonheur du matin. Theodora serra les poings pour éviter de lui envoyer sa main dans la figure comme réponse à sa tirade des plus désagréables. Il venait de lui gâcher définitivement le souvenir de son moment avec son blond et elle se prit à le haïr encore plus qu’avant, chose qu’elle n’avait pas pensé possible avant ce jour. Elle envoya son pied valsé dans le sable rageusement tournant le dos à son demi-frère tâchant de se calmer pour éviter de l’agresser physiquement au lieu de s’en prendre verbalement.

Une fois qu’elle eut à peu près retrouvé le contrôle de ses nerfs, elle se rapprocha de Bartholomew se saisissant d’une de ses mèches rouges en grimaçant avant de le lâcher et d’éloigner sa main du visage du garçon. « Et c’est ça qui t’a mis dans cet état de rage, McGowan ? Que je te préfère un de tes serviteur, un type qui ne devrait même pas oser me parler alors m’embrasser c’est tout simplement interdit. Parce que je présume que c’est ce que tu vas aller lui dire, qu’il n’a pas le droit de recommencer, non ? Après tout, c’est qu’un stupide moins que rien alors que toi et tes si chers amis sont des gens très intelligent et qui valent de l’or ! » Theodora ne fusillait plus son ancien ami du regard, en réalité son regard exprimait le dégoût qui lui inspirait à ce moment précis. Elle s’était un peu reculée laissant un espace entre eux qu’elle entreprit de briser pour le bousculer de sa main à plat sur son torse. Elle ne voulait pas le faire tomber mais au moins le faire vaciller un peu de son équilibre pour l’ébranler un minimum. Elle se recula immédiatement après pointer son index droit sur son visage. « Mais tu sais c’est quoi votre seule véritable différence ? Votre naissance, McGowan ! Votre naissance ! Et ce n’est pas l’endroit où est on né ni la famille à laquelle on n’appartient qui fait notre valeur ! Alors, fiche-moi la paix avec lui, de toutes manières, je ne t’écouterais pas parce que je me fiche de ton avis ou de celui de père. » Elle avait craché le dernier mot avec une grimace avant de se tourner tâchant tant bien que mal de retrouver un calme qu’elle avait à nouveau perdu. Depuis qu’elle avait appris qui était son géniteur sa vie était devenue un véritable bordel et le seul qui arrivait à lui apporter un peu de bonheur c’était Tristan. Alors que son ancien meilleur ami et nouveau demi-frère vienne lui reprocher de passer du temps avec lui, c’était tout simplement irrecevable pour elle.

Fermant les yeux, tâchant de respirer l’air marin qui arrivait de la mer, elle se rendit compte que Bartholomew ne devait rien comprendre à la situation. Soupirant, elle décida de lui expliquer un peu pour éviter qu’il ne s’en prenne à Tristan car si elle ne lui pardonnait pas sa trahison, elle voulait éviter que la relation entre les deux garçons s’envenime à cause d’elle. Elle avait souvent entendu le blond prendre la défense de son demi-frère essayant de la faire renouer contact avec lui et elle ne pouvait pas le laisser se prendre des coups alors qu’il cherchait à l’aider. Se retournant, elle se passa la main dans les cheveux et fixa Bartholomew, un peu plus calme mais pas totalement n’ayant mis que quelques secondes à comprendre les risques. « Ne te prends pas à lui, Barth’. Il ne le mérite pas et puis il est le seul avec qui je me sens bien en ce moment. C’est lui qui m’a aidé à faire le deuil de ma mère et mes grands-parents et même si c’est impossible pour toi, je l’aime. Lui, au moins, il n’a pas fait semblant d’être désolé pour moi, il a été sincère comparé aux autres qui m’ont présentes leurs sincères condoléances avant de gentiment m’insulter de bâtarde par derrière. Je ne veux pas épouser ce genre de personne qui te conviendrait à toi ou à père mais qui verrait en moi qu’un moyen d’obtenir une chose qu’il veut. C’est pour ça que je suis née, à cause des mariages de convenances alors je préfère éviter car je ne veux pas qu’un enfant débarque chez moi un jour parce que mon mari sera tombé amoureux... » Théodora interrompit son flot de parole se détournant pour ne pas pleurer. Laissant son sac sur place, elle s’approcha de la mer laissant les larmes couler sans que Bartholomew ne les voie. Elle ne lui pardonnait pas sa trahison mais elle n’arrivait pas à contrôler les valves qui s’ouvraient faces à ses confidences. Au fond, elle n’arrivait pas à effacer leurs années de complicité aussi facilement qu’elle le souhaitait et n’arrivait donc pas à le haïr autant qu’elle le souhaitait.
crackle bones

_________________

   
I'm lost without you. Where are you ? I need you. Now. I'm nothing since you're dead.

   
©️ KREAZEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: you're not my family (bartholomew)   

Revenir en haut Aller en bas
 

you're not my family (bartholomew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Family First : II
» You're bringing new life to your family tree now ◮ Alistair & Andy
» Montage débile : Family Sim Bower
» Family is all. {Mael - Liora}
» (#15) in time of test, family is best. (cora)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: l'extérieur :: la plage-