AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 sugar ? yes please —lysayne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: sugar ? yes please —lysayne   Dim 8 Mar - 10:29




Sugar, Yes please. Won't you come and put it on on me ? Oh right here, cause I need Little love and little sympathy.

Lysander se réveilla avec le bras droit attaché à son épaule au moyen d’un solide bandage. Il essaya de remuer le poignet –il grinça des dents, émit un gémissement de douleur. Il essaya de se remémorer ce qui lui était arrivé. C’était flou, mais il avait vaguement l’impression c’est que c’était encore le résultat d’un duel de sorcier. Mis à part ça il ne se souvenait de rien… Lysander scruta les alentours. Il était seul, sur un des nombreux lits que l’infirmerie comportait. L’infirmerie était désespérément vide. Et lui, il avait la tête complètement vide. Il fronça les sourcils, essayant de fouiller au fin fond de sa mémoire. Mais non, pas moyen de savoir comment il avait atterri là. Ça avait dû être un sacré duel… Frustré, Lysander grogna et se retourna dans sa couette, essayant de récupérer des fragments de mémoire qui auraient pu lui rester. C’était quand même dingue. Le club de duel qu’il présidait lui tenait énormément à cœur. Il ne se rendait pas compte mais il s’investissait clairement trop là-dedans, presque au point d’oublier le reste… Mais, après tout, à bien y réfléchir, il ne lui restait presque plus que ça, dans sa vie, à présent. Lysander était devenu très pessimiste, effectivement. Il avait beau chercher, il n’arrivait plus à trouver de réel sens à sa vie, maintenant qu’il n’avait plus ni frère, ni amour, et qu’il s’était enfin avoué que ses études ne l’épanouissaient pas.

C’est alors que la porte de l’infirmerie s’ouvrit, et l’infirmière apparut, accompagnée d’une jolie brune qu’il ne connaissait que trop bien : « Holmes. » Lysander se redressa légèrement et étouffa dans sa gorge son cri de douleur suite à ce geste un peu trop brusque. Il passa une main dans ses cheveux et esquissa un sourire maladroit alors que l’infirmière s’éloignait et laissait la demoiselle seule s’approcher de lui.

« Je ne m’attendais pas à ce que tu viennes me voir. » Lysander était surpris, mais agréablement cela dit. Il avait passé une grande partie de son enfance avec Alayne, et cela il l’avait presque oublié. Après tout, ils s’étaient ignorés pendant de longues années. En tous cas, même si ça n’avait pas toujours été tout rose entre eux (autrement dit, jamais)… C’était gentil qu’elle pense à lui. Ce n’était pas si surprenant. En sept ans, les gens changent. Alayne avait sacrément embelli en tous cas, et il n’était pas impossible qu’elle ait murit par la même occasion. Il se souvint encore comment elle l’avait remis à sa place l’autre soir à Pré-au-Lard. Il n’en n’était pas très fier. C’était peut-être l’occasion de remonter dans l’estime de la brune : « J’imagine que tu veux connaitre la vraie version de l’histoire. » Dit-il en soupirant. Il prit quelques secondes pour réfléchir à « la vraie version de l’histoire » qu’il ne connaissait absolument pas. Il continua, d’un air théâtral, tentant de ne pas avoir l’air, justement, théâtral :   « C’était une bataille acharnée, vraiment. On a lancé le sort en même temps. Je savais que j’aurais dû être plus raisonnable mais franchement il m’avait cassé les couilles –désolé, je ne suis pas très poli. » Lysander faussement gêné, haussa les épaules : « Maintenant le pauvre garçon est à Ste Mangouste... Oh tu ne le connais pas, il est en 2ere année. Je sais que j’ai été dur, mais voilà. Je voulais lui montrer que je n’étais pas président du club pour rien, tu vois ? En contrepartie, lui s’est bien défendu et… me voilà, ici, à l’infirmerie. Ah, il faut que je retrouve son nom, à celui-là. Il va m’entendre quand il reviendra à Spinks ! » Il émit un rire gêné, et bougea un peu son bras cassé en grimaçant. Quel beau ramassis de mensonges, qu’il venait de lui sortir… Il avait un énorme trou noir. La dernière chose dont il se souvenait avant de se réveiller ici était qu’il avait aidé un camarade pour son devoir de droit magique. Mais ça remontait bien au matin, et on était à en juger la couleur du ciel en début de soirée. Il avait vraiment eu avoir un gros choc pour avoir une telle perte de mémoire. Il espérait avoir menti avec élégance, sans trop se cramer. Parce que oui, Lysander était loin d’être très doué à ce jeu là… C’était plus quelque chose que Lorcan ferait. Il avait toujours été plus à l’aise pour ça. Mais il avait envie d’impressionner Alayne. Peu importe quelle était la vérité dans tout ça –pour le moment. Sa mémoire lui reviendra bien, tôt ou tard. Il était quand même assez flatté qu’Alayne ait daigné venir voir comment il allait, même s’il était sûr quelque part que c’était parce qu’elle avait une idée derrière la tête. Elle avait peut-être mûrit, mais Lysander restait quand même sur ses gardes. Elle l’avait fait pas mal souffrir dans son enfance/adolescente, d’après ses souvenirs.  « Je fais pitié comme ça, pas vrai ? » Effectivement, et il ne croyait pas si bien dire. Il avait beau essayer, il ne se souvenait même plus si c’était vraiment au club de duel qu’on l’avait massacré. Mais bon, il avait envie un peu de se la péter devant Alayne. Il se souvenait d’elle comme quelqu’un de super badass, qui n’avait peur de rien et ne disait jamais non à une bonne baston. Si elle était venue ici c’était peut-être aussi parce qu’elle avait eu envie de se moquer de lui, comme avant. Il espérait lui avoir donné de quoi se la fermé. Après tout, elle avait toujours été comme ça, Alayne. Elle aimait bien se foutre de sa gueule. Mais à présent, les choses avaient changées et il voulait lui montrer qu’il n’était plus aussi faible qu’il avait pu le paraitre, quand ils avaient quinze ans. Il était persuadé que si aujourd’hui ils étaient amenés à se battre, Lysander aurait le dessus sur elle sans problème. Il avait beaucoup progressé en duel, et il n’avait plus peur d’elle comme avant. Il aurait lui tenir tête.

Mais Lysander avait oublié que s’il était allongé sur ce lit, à l’infirmerie, c’était uniquement parce qu’Alayne l’avait tabassé sans ménagement lors d’un duel de sorcier en bonne et due forme.

_________________

I'm a mess right now
Inside out. Searching for a sweet surrender But this is not the end. I can't work it out. How going through the motions. Going through us.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

sugar ? yes please —lysayne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sugar Cane’s Bitter Harvest in the Dominican Republic
» Riko Sugar [Validée]
» Après Kim kardashian, Neyo,Corneille,Oprah... Sugar Sammy!
» RP avec Spicy Sugar.
» Enola Sugar, ou comment se rendre compte que la vie, c'est compliqué ~ [Modifiée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: le rez-de-chaussée :: l'infirmerie-