AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 you are the one who help me see. (emily)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: you are the one who help me see. (emily)    Sam 7 Mar - 4:05

C’est innocemment que Lorcan gagne la bibliothèque, tout en sachant que la colocataire de Darcy s’y trouverait. Connaissant déjà Arabella et sa meilleure amie, il a toujours trouvé étonnant que la troisième des colocataires lui apparaisse toujours comme une illustre inconnue. Au moins celle-ci ne peut-elle pas se mettre à comploter contre lui dans l’enceinte de cette chambre qui devenait un vrai mystère pour le jeune homme, une fois que la porte était close. Il se souvient avoir entendu son nom au club de lecture. Carrow. Comme son propre colocataire. Ainsi est-ce étonnant qu’il n’en ai jamais entendu parler, à moins qu’elle ne soit cette traitre à son sang que Tobias a dû mentionner une ou deux fois, alors que Lorcan préférait rapidement changer de sujet ? Il ne saurait trop le dire. Peut-être est-ce l’occasion de lui poser la question, quand bien même il n’est pas certain qu’il s’agisse d’une bonne façon de faire les présentations. C’est avec ce mélange un peu fou d’idées au coin de la tête, que le Scamander se décide à rejoindre la Carrow à la bibliothèque. Pas dur de deviner où celle-ci se rend, alors que le dernier livre du club de lecture est coincé sous son bras et qu’un nouvel ouvrage doit être abordé à la séance suivante. En fait, cela est sans doute une façon quelque peu trop instinctive d’agir. A moins que cela ne soit assimilé à de l’espionnage, chose avec laquelle le jeune homme ne s’avère pas être très à l’aise. Aussi décide-t-il d’emporter ses propres livres à rendre avec lui, afin de se donner bonne conscience, quand bien même ce n’est pas ainsi qu’il pense les choses. Mais il est plus aisé de se mentir à soi même que de mentir aux autres et cela est une chose que Lorcan a pu apprendre à ses dépends. Comme lorsqu’il s’est lui-même persuadé qu’il avait réellement envie de devenir joueur de quidditch professionnel. Une absurdité, bien sûr, et il s’en rend compte à présent alors que personne ne le démarche et qu’il se rend compte qu’il n’a peut-être pas d’avenir. Mais il préfère ne pas penser à ce qu’il adviendra de lui, s’il ne trouve aucun travail à sa sortie de Spinks et qu’il devra recommencer cinq longues années d’études. Inenvisageable et pourtant, il n’aura pas d’autre choix s’il ne trouve aucune place de batteur nulle part.

Lorcan déglutit alors qu’il passe enfin les portes de la bibliothèque de Spinks, après avoir déambulé dans de nombreux couloirs plongés dans l’obscurité. Bien sûr, tout le monde se trouve dehors étant donné que le soleil est revenu après des jours de pluie. Et un instant, le doute le gagne. Peut-être la Carrow a-t-elle décidé de gagner, elle aussi, les jardins de Spinks pour relire cet ouvrage qu’elle a dû énormément apprécier ? Mais il ne se rappelle pas l’avoir vue extasiée par sa dernière lecture, au sein du club. Aussi cela serait-ce étonnant qu’elle l’ait tant apprécié. Enfin, il faut dire qu’il n’a jamais vraiment fait attention à elle non plus, alors peut-être a-t-elle commenté sans même qu’il ne s’en aperçoive – en même temps, il est tellement absorbé par Darcy de façon général, qu’il occulte plus ou moins tout ce qui se passe autour de lui –, après tout, il n’est même pas parvenu à connaitre son nom jusqu’à présent. Aussi est-ce avec un certain soulagement qu’il finit par l’apercevoir alors qu’il gagne une table non loin d’elle après avoir laissé ses livres dans le bac des livres retournés à la bibliothèque de Spinks. Déposant son sac sur la chaise, c’est avec nonchalance qu’il se rapproche finalement de la même étagère que la jeune femme, passant son index sur les tranches des livres présents en de nombreux exemplaires, à la recherche de celui qu’il lui faut pour le club de lecture. « Hm, ils n’ont pas encore l’air de l’avoir mis en rayon. » constate-t-il dans un souffle, plus pour attirer l’attention de la Carrow qu’autre chose. Il n’est même plus sûr du titre qu’il cherche, ayant oublié de prendre avec lui le morceau de parchemin sur lequel il a inscrit en lettres majuscules le nom de sa prochaine lecture. Mais la jeune femme pourrait certainement l’aider. Oui, sans doute. Après tout, elle doit être renseignée sur le titre de l’ouvrage, surtout si c’est celui-ci qu’elle est venue chercher. Mais le doute le submerge alors : est-ce vraiment ce qu’elle est venue chercher ? Se sentant soudainement idiot, il s’empresse alors de lever la tête pour chercher le titre de la section dans laquelle ils se trouvent tous les deux, prêt à recevoir un regard noir de la part de la Carrow s’il n’a rien à faire là. C’est ça lorsque l’on prend le cursus sportif, on n’a plus l’habitude des bibliothèques, à force.

_________________

    (+) I BET MY LIFE
    so many sleepless nights, where you were waiting up on me. well i'm just a slave unto the night. now remember when i told you that's the last you'll see of me, remember when i broke you down to tears. i know i took the path that you would never want for me, i gave you hell through all the years.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: you are the one who help me see. (emily)    Dim 8 Mar - 10:45





You are the one who helps me see
Lorcan Scamander & Emily Carrow

Généralement, Emily s’arrangeait pour ne pas rester coincée dans sa chambre trop longtemps. Rien d’étonnant quand on savait l’ambiance qui y régnait quand les trois colocataires s’y trouvaient en même temps : Darcy ignorait la jeune Carrow, qui elle-même ignorait Arabella au même titre que tous les enfants de Mangemorts. Et puis il faut dire que rester enfermée dans sa chambre à admirer le plafond des heures durant, ça n’avait jamais vraiment été son truc. Il fallait qu’elle s’occupe. Encore plus d’ailleurs lorsque quelque chose la tracassait, et depuis qu’elle avait découvert que Tobias était lui aussi à Spinks, elle avait de quoi gamberger pendant des heures. Non, très peu pour elle, il fallait qu’elle pense à autre chose. Et comme pour une fois elle avait réussi à finir le boulot qu’elle avait à faire pour les cours en avance et non 10min avant de rentrer dans la salle, elle avait décidé de se rendre à la bibliothèque non pas pour bosser mais pour trouver le livre qu’ils étaient censés lire pour le club de lecture.

La lecture et Emily, c’était une longue histoire. Fut un temps où elle lisait littéralement tout ce qui lui passait sous la main, juste pour échapper l’espace de quelques heures à l’ambiance de chez les Carrow depuis que, ô honte, ô disgrâce, elle avait été envoyée chez les Gryffondor ! Les journées étaient longues dans de telles circonstances, et Emily s’était donc trouvé un passe temps qui lui permettait de penser à autre chose, c’est donc tout naturellement qu’elle avait rejoint le club de lecture à son entrée à Spinks.

C’est donc à la bibliothèque, quasi déserte aux vues du beau temps qui s’était installé sur l’Université, qu’elle se trouvait, en quête de l’ouvrage demandé, errant entre les rayonnages et ne pouvant s’empêcher de se laisser distraire par d’autres titres qui tombaient sous son regard alors qu’elle parcourait les étagères remplies de livres aux couvertures reliées de cuir, certains familiers, d’autres qu’elle n’avait jamais lu. Elle se saisi d’un des ouvrages au titre prometteur – mais qui n’avait rien à vori avec celui demandé par le club – et commença à le feuilleter distraitement, notant dans un coin de son esprit le titre afin de pouvoir revenir le consulter plus tard. Elle était en train de le reposer lorsqu’un jeune homme se glissa à son tour entre les étagères. Elle ne lui accorda qu’un bref regard en coin avant de se remettre à sa recherche. Bien entendu, elle savait qui il était : un autre membre du club de lecture mais surtout, le colocataire de Tobias. Elle faisait un bond chaque fois qu’elle se trouvait dans le couloir où se trouvaient les chambres et que la porte de celle de Tobias s’ouvrait, avant soit de fuir quand il s’agissait bel et bien de son frère, ou de poursuivre son chemin lorsqu’il s’agissait de son colocataire.

Tobias lui avait-il parlé d’elle ? Elle l’ignorait mais d’un sens, elle en doutait. A moins qu’il n’ait radicalement changé ces cinq dernières années, Tobias n’était pas un grand bavard. Mais peut être était-il au courant. Après tout si elle avait réussi à passer relativement inaperçue depuis son arrivée à Spinks, au final dans le monde magique, tout le monde finissait par connaître tout le monde. N’ayant aucune raison de le fuir sans raison, ou de lui parler, elle se contenta donc de continuer sa recherche. « Hm, ils n’ont pas encore l’air de l’avoir mis en rayon. » constata-t-il alors, attirant l’attention d’Emily qui porta son regard sur lui, l’observant un instant. Il était planté là à chercher, sans vraiment avoir l’air de vraiment savoir ce qu’il cherchait. Peut être était-ce elle qu’il cherchait…

« Si c’est Tobias qui t’envoie, tu lui diras de ma part que s’il a quelque chose à dire ou veut savoir quelque chose, il n'a qu'à se bouger. » lança-t-elle alors sans réfléchir alors que son esprit en arrivait à une conclusion peut être un peu paranoïaque, mais somme toute assez logique : peut être le jeune homme était-il là à la demande de Tobias, afin de prendre des nouvelles, de la surveiller ou allez savoir quoi. Son regard tomba finalement sur le livre qu’elle cherchait et sans rien dire de plus, elle s’en saisi et tourna les talons sans demander son reste.
© POUPI

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

you are the one who help me see. (emily)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourquoi aucune intervention musclee a Martissant?
» Combat #1: Emily vs Kim
» My name is Andrew... Alyson Andrew...
» Ashley Hoshi. Parce que le Japon et l'Ecosse sont devenus ma vie. {By Ange}
» ─ Liste des Avatars Pris.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: le deuxième étage :: la bibliothèque-