AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ANIMATION UNE (première partie) ⌲ the daily prophet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: ANIMATION UNE (première partie) ⌲ the daily prophet   Ven 20 Fév - 9:55


A LA UNE : LE PROCÈS QUI DIVISE LE MONDE MAGIQUE

Alors que le procès visant à juger de nouveau les plus grands criminels du monde sorcier, se rapproche [celui-ci étant fixé à l’été prochain, NDLR], les langues commencent à se délier. Ainsi sont sortis de leur mutisme ces grands noms de la dernière guerre, pour donner leurs impressions sur les agissements de ces sorciers désireux de sortir d’Azkaban.
De ce fait, Neville Londubat, toujours aussi populaire auprès des élèves de Poudlard – notamment grâce à son statut de professeur –, a accepté de se confier à notre équipe de rédacteurs.
« La disparition du Lord avait laissé place à une atmosphère conviviale et sereine dans l’enceinte de l’école de sorcellerie : les premières années n’étaient plus aussi angoissés au sujet de leur répartition et l’ensemble des maisons, convenait à tous. Personne n’avait peur de décevoir une lignée ayant entièrement intégré telle ou telle maison. Mais l’arrivée de rumeurs concernant la possibilité d’un procès, l’été dernier, n’a pas manqué de nous apporter des premières années anxieux. Certains ont fondu en larmes pour une répartition qu’ils jugeaient désastreuse et ont reçu des beuglantes. Il nous est même parvenu une lettre nous demandant de changer un élève de maison ! Nous n’avions plus l’habitude de ce genre de réaction à Poudlard. D’ailleurs, l’annonce d’un véritable procès n’a pas manqué de rétablir les tensions entre les diverses maisons et il nous est même arrivé d’entendre des paroles discriminatoires envers certaines natures de sang. Cette situation n’a pas manqué de nous interpeller et l’ensemble du corps enseignant appréhende à présent l’issu de ce procès, et les répercussions que celui-ci pourrait avoir sur les nouvelles générations de sorciers. »
Des paroles qui n’ont pas manqué d’interpeler les parents de certains élèves de la célèbre école écossaise.
« Lorsque nous avons appris ce qui se passait à Poudlard, nous n’avons pas pu nous empêcher de nous inquiéter. Nous avons toujours un fils scolarisé là-bas et nous ne souhaitons pas qu’il ait à vivre ce que nous y avons vécu. La guerre n’a pas rendu notre scolarité facile et nous aimerions tout de même qu’il puisse finir ses études tranquillement. » nous confie Ronald Weasley.
Ce à quoi sa femme – Hermione Weasley, anciennement appelée Hermione Granger – s’empresse d’ajouter : « Ce n’est pas seulement Poudlard que nous aimerions voir préservé, mais également la totalité du monde magique. Nous voulons conserver une atmosphère de paix. »
Cette atmosphère de paix, mentionnée par la célèbre Hermione Granger, est recherchée par bon nombre de sorciers. C’est ce que nous a confié Conrad Abbot.
« Peu importe que ces criminels soient relâchés ou non du moment qu’ils soient étroitement surveillés et que les précautions nécessaires pour qu’ils ne récidivent pas, aient été prises. Nous faisons confiance à la justice magique, les membres du ministère savent ce qu’ils font. Nous craignons simplement les dérives que pourrait engendrer ces procès et qui sont déjà visibles à quelques endroits, notamment à Poudlard. »

Ainsi la Gazette du Sorcier a-t-elle tenu à organiser un sondage afin de savoir ce que pense la population sorcière de ce procès.

Les résultats de ce sondage inquiètent une partie de la population, qui craint que le taux de criminalité n’augmente si les criminels du monde magique, viennent à être relâchés.
« Pour moi, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Certains n’osent déjà plus trancher et dire s’ils sont pour ou contre. C’est la terreur qui va de nouveau gouverner le monde magique, cela a déjà commencé. » nous a soufflé un anonyme, fréquentant régulièrement le Chaudron Baveur.
« Si les sorciers ne se prononcent pas, c’est avant tout parce qu’ils ne sont ni pour ni contre la libération de ces individus. Cela ne les dérange pas particulièrement mais cela ne les embêterait pas non plus qu’ils restent sous les verrous. » tient à corriger Théodore Nott, avant de s’empresser de partir lorsque nous lui avons demandé quel était son vote.

Ce sondage n’est pourtant pas la seule chose qui inquiète le ministère de la magie.
Alors que l’année scolaire est terminée depuis près d’un mois à présent, un nouveau problème a surgit, venant directement de Spinks cette fois-ci.
En effet, la rumeur court qu’un club portant sur la magie noire, a été ouvert dans l’enceinte de l’université. S’il ne s’agit pas d’un club officiel, la plupart des élèves semblent déjà au courant de son ouverture, survenue au cours de l’année. Un véritable coup dur pour le directeur, dont le nom [Malefoy] rappelle de lui-même son passé dans une famille penchant vers la criminalité. Celui-ci n’a toutefois pas souhaité réagir à ces rumeurs.

James Abberline, reporter.

_________________
 
compte fondateur.
merci de contacter un administrateur si vous avez une question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-progeny.forumgratuit.be
 

ANIMATION UNE (première partie) ⌲ the daily prophet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Daily Prophet
» Daily Prophet
» ANIMATION → Daily Prophet's month!
» ANIMATION → Daily Prophet's summer party
» ¤ Première partie des remises de prix ¤

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: tableau d'affichage :: les intrigues-