AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GRACIE - INUTILE FANTÔME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: GRACIE - INUTILE FANTÔME   Sam 14 Fév - 23:43

gracie elladora ollivander
Le silence est un ami qui ne trahit jamais.
Tu évites d'y penser, de prendre part aux conversations qui ont pour sujet ce maudit procès. A tes yeux, c'est tout simplement une manière de remettre en avant les événements terribles qui ont eu lieu avant même ta venue au monde. C'est inutile. Les blessures remontent pour certains, pour les membres de ta famille, mais ça ne te touche absolument pas et c'est l'unique sujet de discorde qu'il peut y avoir entre ta sœur et toi. Donc, tu n'en parles que rarement. Au fond, tu ne sais pas le camp qui devrait être le tien, la neutralité fait partie de ton éducation, mais ton cœur balance. Entre lumière et ombre, quel sera ton choix ? Tu es perdue, cherchant enfin cette famille qui te fait tant défaut.
nom et prénom(s) complets : Ollivander. Ce nom n'est rien à tes yeux, seulement quatre syllabes synonyme de ton appartenance à cette famille, une étiquette qui permet aux autres de croire savoir qui tu es. Il est ton fardeau, il est ta peine. Gracie Elladora, deux prénoms sans aucune importance à tes yeux, juste deux mots qui permettent de savoir encore une fois tu es et sera toujours qu'une déception. L'ultime. ⌲ âge : Vingt-et-un ans, un clignement de cil, une éternité. ⌲ lieu et date de naissance : Tu as vu le jour dans la demeure familiale, près de Londres, le vingt-et-un mai de l'année deux mille cinq, un peu plus d'un an après la naissance de Darcy. ⌲ origine(s) : Tu es le fruit d'un mariage entre un anglais et une irlandaise, rien de bien audacieux, rien de bien passionnant. ⌲ cursus d'études et année : Troisième années, mais il était hors de question que tu suives cette voie tracée depuis des décennies pour la famille Ollivander, les enchantements n'étaient pas fait pour toi. C'est donc contre l'avis de tes parents que tu as fait ce choix, la protection magique, sans réellement savoir quel métier sera le tien une fois l'obtention de ton diplôme. ⌲ club dont-il fait partie : Tu fais partie du club de lecture, grâce à ta sœur, là-bas tu as l'impression de pouvoir oublier qui tu es... T'inventer une nouvelle histoire, une nouvelle identité. ⌲ nature du sang : Sang-pur, tu est le digne fruit d'une relation certainement sans amour, tu est la déception d'une lignée qui voulait plus d'un héritier. ⌲ statut civil : Célibataire, l'amour n'est certainement pas fait pour toi. ⌲ baguette : Baguette construite des mains d'un Ollivander, une évidence en soit, elle est en bois d'ébène et elle mesure près de vingt-sept centimètres. Ce n'est pas qu'un quelconque bâton, même si tu aimes le dire à haute voix devant tes parents, c'est une extension de ta personne et un objet qui t'est vraiment très cher. Elle contient un ventricule de cœur de dragon, un animal que tu as toujours trouvé vraiment fascinant. ⌲ patronus : Il prend la forme d'une hirondelle, dévoilant ainsi ton envie d'ailleurs et de liberté. ⌲ ancienne école : Poudlard, c'est la maison Poufsouffle qui est devenue la tienne pendant sept ans. Une déception pour certains, une fierté pour toi. ⌲ groupe : Je m'en branle comme de l'an quarante. ⌲ crédit(s) : tumblr.
tu serais capable de mourir pour une unique personne sur cette planète, ta sœur, Darcy - tu n'as absolument aucune considération pour tes parents qui n'ont jamais eu d'attention pour toi - petite, tu rêvais au prince charmant, mais bien entendu tu sais bien que ce genre de choses ce n'est que des foutaises - les études ont toujours été un moyen pour toi de montrer que tu n'étais pas seulement une déception, que tu pouvais être capable du meilleur - tu t'es longtemps considérer comme un fantôme, l'enfant désiré qui ne l'était plus quand on a découvert qu'elle était du sexe faible et que sa naissance à briser l'espérance de la naissance d'un nouveau fils - tu envies ta sœur, l'admire plus que tout, tu aimerais parfois pouvoir agir comme elle - tu es indécise, une jeune femme perdue qui recherche ce qu'elle n'a jamais vraiment eu, une famille - la musique est une grande passion, tu excelles dans l'art du piano -
pseudo/prénom : marinela/marine ⌲ où as-tu découvert le forum ? bazzart ⌲ personnage inventé ou scénario : inventé (avec quelques idées de Darcy) ⌲ un petit mot sur le forum ? magnifique, super accueil ⌲ avatar : teresa oman ⌲


Dernière édition par Gracie Ollivander le Mar 17 Fév - 3:37, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: GRACIE - INUTILE FANTÔME   Sam 14 Fév - 23:43

tu survivais, tu survis, un jour tu vivras
Le manque d’amour est la plus grande pauvreté.
La vie est une succession d'épreuves, parfois tu t'endurcis et tu avances, parfois tu tombes et tu ne te relèves jamais.
Ta plume reste en suspend pendant un petit moment, ton regard est dans le vide, ce néant qui semble si attirant et qui parfois te donne l'impression de t'appeler. Qu'est-ce que tu aimerais pouvoir ne plus jamais rien ressentir, ne plus avoir ce sentiment destructeur qui grandit doucement avec le temps. La maison est silencieuse, comme souvent quand la famille n'est pas entre ses murs, tu aimes cette sensation d'être seule au monde. Ta sœur est venue t'embrasser avant de partir, un petit sourire est né sur ton visage, éphémère mais sincère. « Passe une bonne soirée. » Son regard est triste, mais tu essaies de garder un tant soit peu d'indifférence, cette soirée n'est qu'une manière de se montrer et comme très souvent tu es mise à l'écart. Darcy va briller, comme toujours, il suffit de la voir pour que votre moral remonte en flèche, c'est ta raison de vivre et tu ne sais pas comment tu ferais si elle n'était pas avec toi. Elle est tellement belle ce soir, avec ses cheveux qui tombent sur ses épaules et cette robe qui la met en valeur, ta sœur est brillante, épatante. « Danse pour moi. » Un hochement de tête et elle quitte ta chambre en entendant la voix de votre mère qui résonne dans le hall de votre demeure. Cette maison est une véritable prison et tu soupirs quand elle referme la porte derrière elle. Ta prison. Alors, quand tu es seule, quand tes geôliers ne sont pas là, tu écris pendant des heures et des heures tout ce qui te passe par la tête. Tu aurais aimé accompagner ta famille, mais une nouvelle raison à fuser quand tu as demandé la raison de ton éviction. « Tu es beaucoup trop jeune, tu as encore à apprendre avant de pouvoir faire ton entrée dans le monde... Pense que nous faisons cela pour ton bien. » C'était surtout pour préserver la notoriété de cette soit disant cellule familiale, à ton âge, ta sœur avait déjà eu la chance d'assister a de nombreux bals et réceptions, mais pas toi. La déception, l'ultime. Toi, qui aurait dû être le garçon qu'on attendait tant après la naissance d'une fille, tu avais fait en sorte en plus de ta naissance en tant que membre du sexe faible d'ôter la chance d'agrandir un jour cette satanée famille. Certainement un cadeau au bout du compte pour les possibles frères et sœurs que tu aurais pu avoir. Alors, tu subis en silence, vivant que des moments de bonheur en compagnie de ta sœur. Darcy. C'est ton fil d'Ariane, elle est la seule qui pourra un jour te montrer le chemin pour enfin trouver cette joie et cette sensation de liberté que tu recherches tant. Ta main glisse doucement sur le parchemin poser sur le bureau, noirci de mot sans queue ni tête. Expression de ta douleur, de ton envie d'enfin trouver ta place, celle qui devrait être la tienne depuis le jour de ta naissance. Qu'est-ce que tu aimerais avoir ce courage qui te fait tant défaut de mettre fin à tout cela, pourquoi pas en t'élevant et en montrant que tu existes ou bien tout simplement en arrêtant tout. La vie n'est qu'une étape, la mort une autre. Mais tu es une lâche, tu sais que jamais tu n'auras ce geste qui pourrait enfin mettre un point final à ton histoire. Subir. Invisible. Inutile. C'est ton existence et tu as fini par l'accepter, laissant cette haine et cette rage qui t'habite grandir doucement dans ton petit corps. Oh oui, tout est injuste, mais c'est ainsi que c'était écrit pour toi et un jour, tu seras enfin celle que tu dois être. Gracie. Et non plus ce que tu détestes le plus, une Ollivander.

Rébellion. Le mot glisse dans ta bouche, tu le savoures comme une crème glacée, tu te laisses doucement griser par cette sensation que tu n'as jamais ressentie au cours de ton existence. Pourtant, en marchant doucement dans le couloir en laissant ton regard courir sur les nombreuses photos, tu sais que rien n'est encore totalement gagné. Mais la victoire est proche, ils ne pourront absolument rien contre ton choix. L'inscription est faite, tu ne leur laisses pas le choix. Le porte devant toi est la même que celle que tu passes quand tu veux rejoindre ton sanctuaire qui n'est autre que la bibliothèque, mais tu sais que derrière, ils t'attendent. Une inspiration et tu es enfin prête à te laisser dans la bataille, Darcy est derrière toi, même si ce n'est que par pensée. « Père... Mère. » Il y a bien longtemps que tu n'utilises plus les mots maman et papa quand il s'agit de les désigner, ils sont beaucoup trop affectueux. Un regard glacé, tu ne laisses rien paraître et t'installe dans un fauteuil avec toute la grâce que tu dois à ton éducation, ou tout du moins celle qu'ils pensent t'avoir donné. Tu jubiles, impossible de faire autrement, mais comme toujours tu ne laisses rien paraître. « Tu sais pourquoi tu es là, n'est pas Grace ? » Tu secoues doucement la tête de gauche à droite, mais ce n'est pas du tout en réponse aux mots de ton père, absolument pas. Il n'est même pas capable de t'appeler par ton prénom, après tout, il l'utilise que très rarement. « C'est Gracie... Quand au pourquoi de ma présence, je l'imagine très bien. » Ta voix est douce, presque un murmure, mais il est clair qu'il t'a entendu. Sa main se crispe sur les papiers qu'il tient et tu imagines qu'il doit avoir à l'esprit de serrer ses doigts autour de ton cou, mais les convenances font que ce n'est pas une chose que l'on fait dans une famille comme celle-ci. Il n'apprécie guère ton comportement, c'est ta plus grande victoire. « Comment est-ce possible, il doit y avoir eu une erreur lors de ton inscription, n'est-ce pas ? » Ce n'est pas le cas, jamais tu n'aurais suivi cette voie qui était celle qu'il te destinait tout simplement, car ils le voulaient, tu veux pouvoir vivre comme tu l'entends et c'est le début de ton cheminement vers la liberté. « Répond. » Tu sursautes légèrement, tu avais presque oublié la présence de ta mère, mais tu tournes doucement la tête vers elle avec un petit sourire. « Il n'y a point d'erreur, c'est mon choix et vous n'avez absolument rien à y redire. » L'assurance s'entend, mais tu sais qu'il te reste encore beaucoup à faire. « Tu es une Ollivander, une seule voie est possible pour toi et tu le sais très bien. » Ton cœur manque plusieurs battements, aujourd'hui et seulement, car tu risques de jeter un vent de rébellion sur leur nom, tu en es un membre. Cela fait tellement d'années que tu attendais ce sentiment de reconnaissance qui n'est jamais venu et là, maintenant, cela ne te fait absolument rien. « Ah bon, voyez-vous, il m'arrivait encore de me poser la question. Je n'ai jamais été assez bien pour vous, ne suis-je pas cette déception que vous n'arrivez pas à masquer ? Vous n'êtes que mes parents par le nom, sachez qu'ils vous restent encore beaucoup de chemin à faire avant que je ne vous considère réellement comme tel. Ma vie, j'entends la vivre comme je le veux et mon cursus scolaire ne vous regarde pas, j'ai fais mon choix et vous allez devoir vivre avec... Comme moi j'ai dû vivre en vous voyant choyez mon frère et accepter ma sœur, me laissant l'illusion presque libératrice aujourd'hui d'être un fantôme. Alors, pour une fois, faites ce que vous savez faire le mieux, oubliez-moi. Bonne fin d'après-midi. » Jamais tu n'as ressenti ces sensations, tu as presque envie de lâcher ce cri bestial qui résonne en toi pour enfin montrer que tu n'es pas juste cette petite fille. Tu es Gracie, jeune femme qui construit son avenir, à coup de souvenirs douloureux et d'espoir pour un bonheur enfin serein.

Tu t'évades. Tu sens son regard sur toi. Tu t'imagines belle et désirable. Un soupir te ramène doucement sur terre et tu reviens douloureusement à la réalité, il y avait bien longtemps que tu avais pensé à lui. C'était trop beau pour que cela dure. « Tu étais où ? » Souriante, tu te tournes vers ton amie qui curieuse attend que tu lui répondes. Elle est l'une de celle qui a accepté ton côté taciturne et parfois solitaire lors de vos études à Poudlard, tu sais très bien que tu peux compter sur sa personne. Toutefois, comme à chaque fois, tu ne lui en parleras pas. « Je m'imaginais dans un lit bien douillet avec pour compagnie un bon oreiller bien moelleux. Ce devoir va finir par me rendre folle, je n'arrive pas à comprendre la direction qu'on doit prendre, j'ai vraiment besoin de sortir de cet endroit. » Elle secoue la tête avant de mettre ses affaires dans son sac, tu fais de même tout en jetant un petit regard autour de toi pour voir si ta sœur n'est pas dans les parages, tu as besoin de la voir sans comprendre pourquoi. « Tu sais, d'habitude c'est moi qui dois ruser pour te faire sortir de la bibliothèque. C'est un jour à marquer d'une pierre blanche. » Joueuse, tu la bouscules gentiment tout en guettant cette silhouette dont tu aimerais bien te défaire, qui éveille ton corps dès que tu la vois, qui trouve tout simplement ton esprit. En riant, vous descendez les escaliers avec une certaine insouciance, celle que tu n'as pas du tout quand tu te trouves chez toi en compagnie de tes parents. L'école, c'est une horreur pour certains, pour toi c'est tout simplement le Paradis. Bien entendu, c'est un secret, tes amis savent que tu ne t'entends pas très bien avec tes parents, mais tu n'as jamais eu le cœur de leur parler réellement. Manque de confiance ? Non, tu ne veux juste préserver ce jardin qui est loin d'être d'Eden. Tes douleurs, c'est tes faiblesses et ta plus grande force, autant ne pas en faire part aux autres. « Regarde là-bas. » Un petit coup d’œil et tu te crispes, il est là, mais tu essayes de rien laisser paraître, ce n'est pas de lui dont il est question en ce moment. Ton amie a toujours eu un béguin monstre pour ce garçon près de lui, tu n'as jamais compris pourquoi, banal et sans attrait, mais tu n'as jamais rien dit. Elle resserre l'emprise de sa main autour de ton bras et tu fais semblant de grimacer, elle te tire la langue d'une manière enfantine, un comble pour une jeune femme de vingt-et-un ans. « Va le voir, je m'installe là-bas pour lire un peu. » La rougeur envahie ses joues, mais tu sais très bien qu'elle ne va pas dire non, c'est le genre à ne pas avoir peur des rebuffades et tu sais très bien qu'elle va aller le rejoindre. Tu ne l'as regarde pas faire, non, tu ne veux pas voir ses yeux et devoir encore une fois subir des rêves dont tu te passerais très bien, il faut qu'il reste loin de ton esprit et surtout de toi. Une fois assise, tu attrapes l'un des livres dans ton sac pour te lancer dans la lecture d'un quelconque chapitre afin de passer un peu le temps, tu n'as pas envie de rejoindre ta chambre. Non, pas maintenant. Ce qui est idiot, car tu serais aussi bien sur ton lit, installer confortablement plutôt que sur ce banc de pierre qui est complètement geler. La chair de poule t'envahis, mais tu sais très bien que ce n'en est pas la cause. Il est là, son ombre légèrement projeter sur toi, tu as l'impression d'être toute petite, comme autrefois. Tu ne laisses rien paraître, tu es reine dans ce domaine et tourne une page de l'ouvrage tout en essayant de te concentrer sur les mots qui semblent n'avoir plus aucun sens. « Elle risque de s'en mordre les doigts. » Léger sursaut, tu daignes lui jeter un petit regard avant de regarder en direction de ton amie. « Elle est solide et si ton ami lui fait du mal, il risque de le regretter. » Un petit rire te parviens et curieuse, tu le fixe pendant un petit moment avant de sentir une drôle de sensation t'envahir. Oh non, ce n'est pas l'instant de rougir comme une adolescente. Il s'installe à côté de toi, nonchalant et tu pousses doucement ton sac entre vous, comme une barrière, comme une protection. « Cela ne lui ferait pas de mal, mais il n'aurait pas peur d'elle. » Cette fois-ci, c'est toi qui ne peux s'empêcher de rire, doucement, légèrement. « Qui as-dit que c'était d'elle dont il fallait se méfier ? Je suis quelqu'un de loyale, on ne fait pas de mal impunément aux personnes pour qui j'ai de l'affection. » Il lève les mains, signe de reddition avant de secouer la tête. « Je ne te voyais pas comme ça, Ollivander. » Tes mains se serrent impulsivement et tu lui lances un regard meurtrier. « Les étiquettes, très peu pour moi et c'est Gracie, juste Gracie. » La colère commence à naître, mais tu essayes de garder le contrôle tout en rangeant ton livre, il ne faut pas que tu restes ici une seconde plus. Une fois sur tes pieds, tu te tournes vers lui pour un dernier message. « S'il te reprend l'envie un jour de me parler, sache une chose, passe ton chemin. » Tu n'as pas envie qu'il mette ton petit monde sans dessus-dessous, tu as déjà eu beaucoup trop de mal à construire ce semblant d'équilibre, il ne te reste plus qu'une chose à faire, trouver Darcy.



Dernière édition par Gracie Ollivander le Mar 17 Fév - 3:40, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: GRACIE - INUTILE FANTÔME   Sam 14 Fév - 23:51

Ma soeur :wi:
(re) Bienvenue du coup :emu: Si tu as la moindre question, tu sais que je suis là hihi

_________________

That's just the way that I live
The streets are alive, through the deepest red ruin, can't tell if she's blushing, and roastin' it hue. She's finished her shift, and waits for her lift. That's just the way that she lives.
#cc6c2d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: GRACIE - INUTILE FANTÔME   Sam 14 Fév - 23:52

    Merci beaucoup et je n'hésiterais pas une seule seconde si j'ai une question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: GRACIE - INUTILE FANTÔME   Dim 15 Fév - 0:00

teresa oman est également un superbe choix :ouiii:
et la famille aussi !
bref, à nouveau bienvenue ici heart

_________________

LE DEBUT D'UN ABUS
hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention, mon besoin de reconnaissance en permanence, comme un chien des caresses, mes tentatives de m'faire passer pour un mec que j'suis pas et que je serai probablement jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: GRACIE - INUTILE FANTÔME   Dim 15 Fév - 0:55

teresa teresa teresa coma :ouiii: soumis
j'aime tellement cette fille, elle est parfaite ! grosyeux
bref, re-bienvenue, et très bon choix de famille. cara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: GRACIE - INUTILE FANTÔME   Dim 15 Fév - 1:03

    Merci de ce nouvel accueil, je suis contente de voir que Teresa plaît autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: GRACIE - INUTILE FANTÔME   Dim 15 Fév - 1:36

Re bienvenue, en espérant que ce personnage soit le bon hihi
Puis Teresa, la parfaite quoi coma N'hésite pas si tu as besoin de quelque chose heart

_________________

Mais je voudrais pas que tu te fasses de fausses idées non plus, j'ai pas l'intention d'te d'mander en mariage. Et même si, évidemment j'peux pas t'forcer à m'fréquenter, j'peux te d'mander d'me croire, quand j'te dis tout ce que je t'ai dis ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: GRACIE - INUTILE FANTÔME   Dim 15 Fév - 1:43

    Merci beaucoup, je pense avoir trouver mon bonheur et si j'ai besoin de quoi que ce soit, je demanderais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: GRACIE - INUTILE FANTÔME   Lun 16 Fév - 2:43

Teresa est trop belle heart Bienvenue Gracie, étant donné le passé de Lysou et Darcy je crois qu'un lien nous sera indispensable hihi

_________________

I'm a mess right now
Inside out. Searching for a sweet surrender But this is not the end. I can't work it out. How going through the motions. Going through us.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: GRACIE - INUTILE FANTÔME   Lun 16 Fév - 3:26

    Merci beaucoup et pour l'accueil, je suis plus que d'accord pour le lien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: GRACIE - INUTILE FANTÔME   Lun 16 Fév - 8:06

(Re)bienvenue ! :wi:
Je suis contente de voir que tu as trouvé une nouvelle idée de personnage et que tu aies penché pour une Ollivander qui plus est. :emu:
Comme pour Lysou, il nous faudra un lien ! heart
Bon courage pour la suite et n'hésite pas si tu as la moindre question. cara

_________________

    (+) I BET MY LIFE
    so many sleepless nights, where you were waiting up on me. well i'm just a slave unto the night. now remember when i told you that's the last you'll see of me, remember when i broke you down to tears. i know i took the path that you would never want for me, i gave you hell through all the years.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: GRACIE - INUTILE FANTÔME   Lun 16 Fév - 8:48

    Merci beaucoup, pour le lien c'est aussi okay et je n'hésiterais pas en cas de question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: GRACIE - INUTILE FANTÔME   Mar 17 Fév - 7:58

Te voilà donc validée
bienvenue officiellement sur strange progeny
Après maintes épreuves te voilà enfin validé et parmi nous petit membre adoré Si c'est pas la classe. Brefouille. T'es parfaite, je t'aime déjà :wi: Tu connais déjà mon avis sur le début mais donc pour la fin, j'ai trop aimé l'anecdote avec les parents, elle leur en fait tellement voir de toutes les couleurs :mdr: Puis j'ai hâte d'en savoir plus à propos de ce mystérieux jeune homme et de voir comment Gracie va évoluer :emu:

Ci-dessous tu trouveras un petit guide de survie afin de s'intégrer totalement. Puis de toute façon, si une chose te chiffonne, n'hésite pas à envoyer un petit mp à un membre du staff qui se fera un plaisir de venir te répondre. Premièrement, si tu veux avoir pleins de petits liens avec les membres du forum, il te faudra créer ta fiche de lien dans la partie adéquate. Si ton personnage fais partie d'un club, il faudra aussi aller te recenser afin d'être dans la liste, c'est par ici que ça se passe. De même, pour que ton personnage ne dorme pas à la belle étoile sous l'aile d'un dragon, il te faudra mieux venir demander une chambre, qui te sera donner au hasard.

Sinon, n'oublie pas de remplir ton profil évidemment, c'est toujours plus joli et ainsi les autres membres peuvent tout de suite avoir une idée. Essaie que ta signature ne déforme pas le forum aussi

Ensuite, tu as la possibilité de te créer un scénario ou te faire une bande de pote dans la banque de liens. Puis, n'hésite pas à faire connaître le forum en votant sur les tops-sites ou en remontant les sujets bazzart et prd. On compte sur toi pour t'amuser

A très vite.


_________________

That's just the way that I live
The streets are alive, through the deepest red ruin, can't tell if she's blushing, and roastin' it hue. She's finished her shift, and waits for her lift. That's just the way that she lives.
#cc6c2d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: GRACIE - INUTILE FANTÔME   Mar 17 Fév - 8:42

    Oh merci, je suis contente que l'histoire te plaise. Je fais tout cela pour pouvoir me mettre au rp le plus rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: GRACIE - INUTILE FANTÔME   

Revenir en haut Aller en bas
 

GRACIE - INUTILE FANTÔME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Inutile] J'aime / J'aime pas
» Gâteau des fantômes
» ( sujet inutile ) Répertoire des blagues !
» Cédric Diggory [ Pouffy-Fantôme ]
» Un fantôme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: dossiers d'inscriptions :: dossiers classés-