AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 arès » un venin mortel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: arès » un venin mortel.   Ven 30 Jan - 1:51

Arès Lily-Rose Nott.
L'enfer c'est les autres.
héritière d'un patronyme fermement ancré du côté obscur, t'as toujours été bercé par les idéologies d'un monde dominé par les sang-purs. on t'as impliqué les valeurs traditionnelles, celles qui sont ancrées, celles qui semble indissociables , immuables à travers le temps et les évènements. alors, ils ont beau tenter de dévier l'attention sur un procés qui traîne en longueur, remuer le passé pour relever les actes de violences commis, toi tu gardes tes idéaux. tu te dis, que plus le procés perdure, plus il montre l'importance des sangs-purs et la difficulté même de les atteindre. ils doivent être jugés, depuis longtemps, mais le temps s'écoule et rien ne se passe. c'est un signe, un signe que la population est toujours dominée par les sangs-purs, et que les évènements passés peuvent être un tremplin pour l'avenir. ils ont osés dévoilés leurs convictions, ils ont osés les actes et malgré les morts ; ils sont toujours là. alors oui, les morts sont regrettables, mais t'es toujours persuadée que les sangs-purs sont au dessus. qu'ils doivent rester unis pour s'affirmer encore une fois. la guerre n'est pas fini, ils faut juste que le procés s'éternise encore, et qu'il laisse d'avantage de temps aux partisants de l'ombre de se rassembler. Néanmoins, t'es plus subtile que la majeure partie des sangs-purs. t'arrives à concilier tes idéaux avec tes plans, et ainsi te rapprocher de l'énemis pour soutirer d'avantage d'informations à son égard. tu voulais être dans la politique, le journalisme, au lieu de ça la subtilité et le besoin d'être auprès des sangs-de-bourbe t'as amené à être en medicomagie. un bon moyen de tromper l'ennemi.
nom et prénom(s) complets : héritière d'un patronyme dont les racines sont soigneusement ancrées à travers le monde magique. "Nott" , ton nom de famille n'a jamais cessé d'être soigneusement murmuré au fil des années. Et si ton patronyme ne révèle pas à lui-seule tes convictions magiques, la signification de ton premier prénom vient parfaitement l'illustrer. "Arès", ça tonne dans l'air, prénom d'une divinité de la guerre qui vient à contraster avec ton second prénom. plus doux, plus rassurant, un prénom qui sombre dans l'ombre du premier "Lily-Rose" ⌲ âge : deux ans de moins que ton aîné, et sept ans de plus que ton défunt cadet. l'âge des prises de positions, t'as passé la naïveté enfantine pour t'aventurer dans la triste et maussade réalité. vingt-ans, tout rond.  ⌲ lieu et date de naissance : le vingt-et-un décembre, date du solstice d'hivers et des longues nuits bien froides dans la capitale Anglaise, qu'est Londres. ⌲ origine(s) : simplement anglaise. ⌲ cursus d'études et année : de mûre reflexions avant d'oser s'engouffrer en medicomagie, elle est aujourd'hui dans sa deuxième année d'étude. ⌲ club dont-il fait partie : WANDERING SHADOW , le seul club où elle retrouve des partisants si proche et semblables à ses propres géniteurs. un partage de convictions, et des idéologies qui font trembler les murs.  ⌲ nature du sang : sa famille a survécu, et la malgré l'engouement pour l'égalité du sang le sang des Nott demeure intact. pur. un sang-pur. ⌲ statut civil : les rumeurs courent, des rumeurs lui parviennent aux oreilles. et pourtant, malgré l'idéologie traditionnelle qui alimente son être, Arès refuse d'être enchaîner à un homme qui lui est inconnu. elle fuit le mariage arrangé.  ⌲ baguette : vingt-six centimètre de bois d'érable avec une plume de phénix ⌲ patronus : une apparence qui lui colle à la peau, un renard. ⌲ ancienne école : L'unique et prestigieuse école de magie qu'est Poudlard.  ⌲ groupe : JE SUIS FASCINÉ PAR CET AUTRE MONDE ⌲ crédit(s) : katgrahamrph
   


Tapie dans l'ombre de la nuit, tu dissimules ta silhouette à l’abri des regards. Tu ne devrais pas être ici, tu ne devrais pas t'immiscer dans le monde de la nuit. Pourtant, tu aimes ça. Tu aimes l'interdit, tu aimes côtoyer et te frotter aux limites. Besoin ou envie, la réponse est inconnue. Immobile, ta mémoire photographique s'active pour un besoin vital de participation. t'es toujours là, au bon ou au mauvais endroit. tu égares tes oreilles par-ci, par là. | Le sang ne t'effraie plus. Ton géniteur a fini par t'y habitué (ton aîné prenait les coups, et toi trop jeune pour intervenir t'en venais à guérir ses blessures.). un simple constituant du corps humain, il s'y échappe parfois. On le stimule, on le retient. Il irrigue nos veines, subit les aléas de drogues , se coagule parfois jusqu'à pactiser avec la mort. Des décés, des accidents, ne sont que d'anodins petits évènements qu'il t'arrive parfois de côtoyer. ça à commencé par une bagarre, un visage balafré, des plaies , des cicatrices pour t'amener à te diriger sur les bancs d'une école d'infirmière. T'as pas hésité une seule seconde, tu voulais être dans la capacité même d'adoucir les moeurs d'une ville qui se meurt. Des bruts autour de toi, et une seringue entre tes doigts, voilà ce que tu vois.| Les promesses tu hais. De vulgaires mots assemblés en une phrase. D'anodines petites paroles destinées à consolider une relation. Les promesses finissent toujours par être brisées. ça s'éclate, se brise avec le temps. Toi tu le sais, tu sais qu'aucune personne ne peut promettre quelque chose. Toi, t'as conscience que les aléas de la vie viennent toujours s'immiscer dans les promesses. Alors, tu craches sur les promesses, les avalent difficilement en sachant qu'un jour ou l'autre elles voleront en éclat.| Les gros durs te donnent la gerbe. Ils t'exaspèrent. Te conduisent à honorer ton prénom. Arès, un sourire, une frêle silhouette qui s'immisce en pleins coeur du chaos. Tu n'es pas invincible, pourtant tu fais tout comme. Sans-peur, tu affrontes ces bruts, réplique violemment à leurs attaques en leur offrant la monnaie de leur pièce. Recto-verso, le jeu s'enclenche automatiquement. Ton corps se prends dans l'engrenage et tu jubiles intérieurement. Au fond, t'aimes ça.| Tes paupières se ferment, et lentement tes doigts entament une danse ininterrompue. Ils jonglent, effleurent habilement chacune des touches. Des sons s'y dégagent, et peu à peu tu pianotes le rythme d'une mélodie. La musique t'isole, elle t'évade le temps d'une chanson. Tu vacilles, te remémores ta jeunesse. Trop de souvenirs enterrés qui viennent à errer en ton esprit. Subitement tu t'arrêtes, tu renies tes émotions. un besoin vital pour survivre.|L'amour, synonyme d'une lente auto-destruction. Des sentiments, des êtres qui s'aiment, et qui finissent dévoré de l'intérieur. T'aimerais qu'on t'aime, qu'on décroche la lune pour tes prunelles. Tu voudrais que des bras t'encerclent chaque soir. T'aimerais que ton coeur s'envole, que ton corps crépite de l'intérieur. Pourtant tu le sais, tu te l’auto répète à chaque fois. L'amour c'est le mal. Un sentiment d'attachement qui fini par condamner chacune de ces victimes. Désillusion. Toi, tu te refuses de couler. Ton coeur ne s'échouera pas. | Gamine, tu ne pouvais t'empêcher de remanier habilement les règles du jeu à ton avantage, de manière à obtenir d'une manière ou d'une autre la victoire.
   
pseudo/prénom : spleen.ocean aussi appelée Océane ⌲ où as-tu découvert le forum ? via notre ami en commun, et un petit brin de curiosité  (Bazzart) ⌲ personnage inventé ou scénario : inventé - descendant. ⌲ un petit mot sur le forum ?  original, attrayant, il m'a complétement attiré. ⌲ avatar : Magdalena Zalejska ⌲
   


Dernière édition par Arès L-R. Nott le Ven 30 Jan - 3:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: arès » un venin mortel.   Ven 30 Jan - 1:51

☽  DES RÊVES NOIRS.
qui hantent nos nuits.


ton sourire en coin est immuable. Tu caches tes moeurs, enfouie chacun de tes souvenirs à l'intérieur de ton être. ça s'accumule comme un vulgaire tas d'ordures. Alors tu marches, tu coures. De petites balades nocturnes, une envie d'évasion qui t'isoles de la réalité. De ce triste quotidien qui t'entoure. Allongée, tu imagines ton corps flotter sur les flots. Entre les vagues, dérivant au large. Arès flotte sur les eaux. Ton corps emporté par les vagues navigue sur les flots. Un mouvement continuel, un rythme qui berce ton être. Tu vis de rêves. Flottes entre deux-eaux. Immobile, tu te laisses guider. Tu ne crains rien, tu n'as plus rien à perdre aprés tout. Allongée, on entrevoit tes blessures. Quelques cicatrices que l'eau atténue. Alors, tu fermes tes paupières. Et l'air marin s'immisce en ton être. ça pique, ça éveille tes sens, tu pourrais couler, sombrer , pourtant tu ne bouges pas. Un corps danse sur les vagues. Un esprit vagabonde. Arès s'endort, bercée par les vagues. Illusion ou réalité, peut lui importe. Arès succombe.
|||

« ne t'en fais pas, ça ira. » les paroles de ton aîné se brisent instantanément en toi. tu reconnais le goût amer des mensonges. de ses paroles énoncées dans le vent destinées à rassurer notre interlocuteur. alors tes doigts viennent machinalement à agripper ses vêtements. tu tentes de le retenir, vaine intervention avant que le quotidien ne revient au galop.au rythme de ses pas,  le décompte s'enclenche machinalement en ton esprit, tu le sais. tu l'entends. ton géniteur arrive.

tu vois les coups. ils s'enchaînent, un ballet de percussions, des résonances et des bleus qui s'entrechoquent. sur sa peau se parsème des traces colorés. des bleus. des coups. dont tu ne peux alléger la souffrance. t'es trop petite, trop frêle, pas assez grande pour intervenir entre leurs corps. tu regrettes. regrets d'une gamine d'à peine plus haute que trois pommes dont l'aîné se fait battre. ton géniteur appelle-ça l’enrôlement. l'apprentissage ancestral et traditionnel d'un homme digne de son nom, et digne de son sang. donner des coups, enchaîner les violences physiques et magiques pour fortifier l'homme de l'intérieur. il le pousse à bout, le pousse au bout de ses limites corporelles de manière à le réveiller intérieurement. il attends qu'il réplique, qu'il tonne entre ses lèvres un sort plus violent. pourtant tu le sais, et tu sais pertinemment que ton géniteur en a tout autant conscience. ton aîné ne répliquera pas. il refusera de s'abaisser à ça. Être héritière d'un patronyme ancestral peut aussi bien être synonyme d'un fardeau qu'on traîne dérrière-sois que d'une bénédiction sans-nom. ton aîné cracherait presque sur ce nom qui lui colle à la peau. sur ces indénombrables étiquettes qui vous poursuit. des bruits courent, des bruits sourds, des bruits qui le hantent. toi, t'as sus soutirer de ce nom une véritable bénédiction. tu l'aimes ton aîné (beaucoup.) pourtant, vos convictions diverges à droite, et à gauche. chacun traçant son chemin.

|||

intérieurement tu pries. et le sons de tes prières résonnent comme des voeux. tu n'exiges rien, tu espères. espère être digne pour alléger le fardeau de ton aîné. pourtant, t'as beau prier, le chapeau révèle la réalité. celle qu'on enfouie et qu'on renie parfois « SERPENTARD. » ça tonne, résonne en ton esprit jusqu'à ce que les applaudissements ne t'élèvent d'avantage au septième ciel. tu jubiles intérieurement, tes prières sont exhaussées. et l'unique héritière féminine de la famille Nott que tu es, vient ainsi honorer d'avantage les valeurs ancestrales de ses ancêtres. tu prétends masquer ta nature dérrière l'honneur de ta famille, alors qu'au fond. si tu es là, si tu arbores les couleurs des Serpentards c'est que tu es l'une des leurs. que tu es devenue bien plus forte physiquement et mentalement que toutes tes petites prédictions. tu ne suis pas aveuglément les traces de ton patronyme, tu suis le sillage, appliques les régles pour en déjouer les racines. t'es maligne, si maligne que personne n'imaginerait ton élévation au seins de l'enceinte de Poudlard. ton patronyme pouvait t'amener de nombreuses choses, des choses que tu as sus toi même acquérir grâce à ta ruse, à cette indéniable petite malice qui réside en toi. Et au fur-et-à-mesure des années, tu as sus enchaîner et cueillir un à un tes objectifs. t'es passé en avant, délaissant ton innocence pour une seule et unique chose. t'as basculé pour lui. t'as sombré pour ramener ton frère de l'enfer. t'es passé au devant, si bien que toutes les volontés de ton géniteur finirent par reposer sur tes épaules. l'unique héritière féminine, une frêle et insignifiante petite demoiselle qui se révèlait enfin.

SPINKS ! , un nouveau départ, et de nouvelles ambitions pour une demoiselle dévoué à son patronyme. tes rêves se meurt en toi, s'échoue dans une partie de ton être sans jamais ô grand jamais ressurgir. t'as pas le temps de rêvasser, pas le temps de vivre une vie idyllique. à quoi bon perdre son temps avec ce genres de futilités ? t'es arrivée ici pour suivre les pas de ton aîné, mais aussi pour garder un oeil sur les évènements qui animent le monde magique. Et si tes ambitions et ta ruse aurait put t'amener dans les rangs de politique, ou bien même de Journalisme, t'as trouvé le cursus de Médicomagie comme la plus belle des couvertures. un bon moyen de t'engouffrer dans la masse et de renier tes origines pour mieux faire avaler les préjugés sur votre famille. Parce que tu le sais, selon l'engouement et le résultat qu'adviendra au jugement de ce procés votre famille risque l'explosion. trop impliquée, trop proche des mangemorts. alors, tu noies les préjugés, joue de ton cursus pour montrer ta bonne implication au seins du monde magique. une nouvelle ruse, un nouveau moyen de t'offrir la grâce de ton géniteur et d'alléger le fardeau de ton aîné.  


Pourtant tu le sais. tu sais que ta véritable nature te rattraperas un jour ou l'autre. qu'elle soit bonne ou mauvaise.

   


Dernière édition par Arès L-R. Nott le Dim 1 Fév - 4:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

MessageSujet: Re: arès » un venin mortel.   Ven 30 Jan - 1:56

Welcome here *-* Bonne chance pour ta fiche et have fun :3
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: arès » un venin mortel.   Ven 30 Jan - 2:14

oh mon dieu magda. coma
magda c'est genre ma femme, tu vois. grosyeux
le pseudo est magnifique, et je ne peux qu'approuver le choix de famille bigeyes
il va nous falloir un joli lien hihi
bienvenue par ici, en tout cas. cara (et je dis ça étant pas validée, je sais, mais moi j'suis trop un thug, vous voyez ? siffle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: arès » un venin mortel.   Ven 30 Jan - 3:41

Madga coma soumis
Super méga bon choix, je veux trop un lien hihi
bienvenue par ici, j'ai hâte d'en lire plus :emu:

_________________

Mais je voudrais pas que tu te fasses de fausses idées non plus, j'ai pas l'intention d'te d'mander en mariage. Et même si, évidemment j'peux pas t'forcer à m'fréquenter, j'peux te d'mander d'me croire, quand j'te dis tout ce que je t'ai dis ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: arès » un venin mortel.   Ven 30 Jan - 4:16

Bienvenue, bon courage pour ta fiche :D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: arès » un venin mortel.   Ven 30 Jan - 6:49

LE PRÉNOM + LA FAMILLE + L'AVATAR. :wi:
Punaise, je t'aime déjà toi. :emu:
Il nous faudra un lien. hihi
Bienvenue et bon courage pour ta fiche. :cool: N'hésite pas si tu as la moindre question. :OO:

_________________

    (+) I BET MY LIFE
    so many sleepless nights, where you were waiting up on me. well i'm just a slave unto the night. now remember when i told you that's the last you'll see of me, remember when i broke you down to tears. i know i took the path that you would never want for me, i gave you hell through all the years.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: arès » un venin mortel.   Ven 30 Jan - 7:06

waa cte surprise quand j'ai vu une fille sur ton avatar :OO: :OO: :OO:
magnifique pseudo, les prénoms de dieux grecs c'est la vie :ange:
bonne chance pour ta fiche, bienvenue heart

_________________

LE DEBUT D'UN ABUS
hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention, mon besoin de reconnaissance en permanence, comme un chien des caresses, mes tentatives de m'faire passer pour un mec que j'suis pas et que je serai probablement jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: arès » un venin mortel.   Ven 30 Jan - 7:35

OMG je connaissais pas la demoiselle sur ton avatar mais elle est juste sublime :emu: :wi: Puis les Nott sont géniaux aussi donc c'est l'association parfaite grosyeux
Bon courage pour ta fiche heart

_________________

That's just the way that I live
The streets are alive, through the deepest red ruin, can't tell if she's blushing, and roastin' it hue. She's finished her shift, and waits for her lift. That's just the way that she lives.
#cc6c2d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: arès » un venin mortel.   Ven 30 Jan - 10:46

bienvenue, j'adore la combinaison nott et magda :wi: grosyeux

_________________

« It's enough just to find love »
i was close to a fault line, heaven knows you showed up in time. was it real ? now I feel like i'm never coming down. so here we are set into motion, steal a car, crash in the ocean, you and I caught in a fading light on the longest night. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: arès » un venin mortel.   Dim 1 Fév - 1:38

Quel accueil ! :wi: :coeur: lèche
Merci beaucoup à vous tous !
(vous êtes adorables.)
et pour les liens ils sont OBLIGATOIRES Héhé



_________________


ON SE JETTE, ON SE PREND,
CONTRE UN PEU D’ÉPHÉMÈRE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: arès » un venin mortel.   Dim 1 Fév - 5:18

Te voilà donc validé(e)
bienvenue officiellement sur strange progeny
Après maintes épreuves te voilà enfin validé et parmi nous petit membre adoré Si c'est pas la classe. Brefouille. J'avais jamais vu que l'aîné des Nott se faisait battre, je suis trop brusquée. J'imaginais tellement pas Théodore comme ça, genre pour moi c'est un bisounours quoi. :OO: Mais ta vision de la famille Nott est tout de même super intéressante. grosyeux J'aime beaucoup ta plume aussi et le caractère d'Arès ! Bref, ça faisait plaisir de lire ta fiche et encore plus de pouvoir la valider. heart (Et oui, t'en fais pas, je t'offrirais un lien, mais c'est bien parce que c'est toi hein. Héhé )

Ci-dessous tu trouveras un petit guide de survie afin de s'intégrer totalement. Puis de toute façon, si une chose te chiffonne, n'hésite pas à envoyer un petit mp à un membre du staff qui se fera un plaisir de venir te répondre. Premièrement, si tu veux avoir pleins de petits liens avec les membres du forum, il te faudra créer ta fiche de lien dans la partie adéquate. Si ton personnage fais partie d'un club, il faudra aussi aller te recenser afin d'être dans la liste, c'est par ici que ça se passe. De même, pour que ton personnage ne dorme pas à la belle étoile sous l'aile d'un dragon, il te faudra mieux venir demander une chambre, qui te sera donner au hasard.

Sinon, n'oublie pas de remplir ton profil évidemment, c'est toujours plus joli et ainsi les autres membres peuvent tout de suite avoir une idée. Essaie que ta signature ne déforme pas le forum aussi

Ensuite, tu as la possibilité de te créer un scénario ou te faire une bande de pote dans la banque de liens. Puis, n'hésite pas à faire connaître le forum en votant sur les tops-sites ou en remontant les sujets bazzart et prd. On compte sur toi pour t'amuser

A très vite.


_________________

    (+) I BET MY LIFE
    so many sleepless nights, where you were waiting up on me. well i'm just a slave unto the night. now remember when i told you that's the last you'll see of me, remember when i broke you down to tears. i know i took the path that you would never want for me, i gave you hell through all the years.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: arès » un venin mortel.   Dim 1 Fév - 5:29

Merci beaucoup :coeur: haah :wi:
Pour l'aîné, je me suis basée sur le scénario qui a été crée. Et c'est à (cause) de cela que j'ai revisité Théodore siffle Bref, je file m'occuper des formalités.

_________________


ON SE JETTE, ON SE PREND,
CONTRE UN PEU D’ÉPHÉMÈRE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: arès » un venin mortel.   

Revenir en haut Aller en bas
 

arès » un venin mortel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Isara, ou la femme venin [finie]
» Attention faire pipi en étant ivre pour être mortel...
» Ennui mortel - TERMINÉ
» Erreur mortel, la fin d'un première équipage .
» [UH] Trafic mortel [DVDRiP]Action

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: dossiers d'inscriptions :: dossiers classés-