AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 under the bridge (yaxley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MessageSujet: under the bridge (yaxley)   Mer 28 Jan - 10:54

arabella yaxley
flowers in my hair, demons in my head
Ils vont revenir, Arabella. Le temps est venu. Tes parents y croient, tes parents veulent que les Mangemorts soient libérés. Tes parents sont pour la suprématie des sangs-purs et ce n'est un secret pour personne. D'ailleurs, tu partages la plupart de leurs idées. Même si fréquenter un sang-mêlé ne te dérange pas vraiment, tu penses que les sangs-purs devraient occuper des places de choix. Après tout, vous êtes les uniques descendants des sorciers, les seuls qui ont su garder leur sang pur. Beau. Mais si tu n'es pas butée comme tes parents, tu restes septique quand aux né-moldus. C'est bizarre, non, de naître avec des pouvoirs magiques, juste comme ça ? Cela t'étonne. Cela te perturbe. Tu ne sais quoi en penser. Devant tes parents, devant les gens, tu n'as aucun remord à utiliser le terme de "sang de Bourbe", mais au fond de toi tu te demandes si tu as le droit de traiter ces gens comme tel. Ce n'est pas leur faute, n'est-ce pas ? T'es totalement déchirée entre deux avis, en fait. Mais s'il y a une chose dont tu es sûre, c'est que ce procès risque de tout bouleverser. Certes, tu ne serais pas contre le fait de revoir certains membres de ta famille ou des amis à tes parents, mais quelque part tu te demandes ce qui va se passer. Tu n'as pas envie d'une guerre. T'as beau dire tout ce que tu veux, tu veux un monde paisible dans lequel vivre. Alors ce procès, tu ne sais quoi dire dessus. En attendant, tu acquiesces aux remarques des autres sangs-purs, cela te semble être la meilleure position à prendre.
nom et prénom(s) complets : Yaxley. Il n'y a que ça qui compte, pas vrai ? Yaxley, et les préjugés. Yaxley, la magie noire, le regard de travers. Yaxley, qui devraient se reconstruire au lieu de comploter. Yaxley, qui t'a valu les pires insultes. Puis, Arabella. Mais Arabella est secondaire, n'est-ce pas ? Et tant qu'à faire, en plus d'énerver la gamine, on n'a qu'à lui donner un prénom trop long. Trop rose. Trop chiant. Trop Billie. Trop Bella, trop Ara. Pas assez toi. ⌲ âge : Ça fait vingt-deux ans que t'es ici. Vingt-deux ans chez les vivants, chez les morts. Chez les cons, surtout. T'aurais tout donner pour tout recommencer. Surement que si t'avais été moins fragile, t'aurais fait ta rebelle, il y a onze ans. Mais ce qui est fait, est fait. ⌲ lieu et date de naissance : C'était un premier février 2004, et il faisait froid. Il neigeait. Il caillait. Et dans ce manoir Yaxley, au sud de Londres, t'es née. Comme ça. Sans prévenir. T'as débarqué.  ⌲ origine(s) : Anglaises, écossaises et russes. Mais personne n'a jamais vraiment su d'où sortait la branche russe. Néanmoins, tu sais parler russe, et tu n'as toujours pas compris à quoi ça allait te servir dans la vie. ⌲ cursus d'études et année : T'es rentrée à Spinks pour tes dix-neuf ans, le plus tôt possible. Poudlard t'avait énervée mais la vie en-dehors t'horripilait plus encore. C'est donc ta quatrième année d'étude et tu as choisi le cursus politique. Comme si t'allait devenir ministre. Mais tu te révèles extrêmement douée à l'oral, bien plus que tu ne le croyais. ⌲ club dont-il fait partie : Pour faire dans l'originalité - notez l'ironie, tu as débarqué chez les Wandering Shadow dès ton arrivée. Ton père avait eu vent du club et il lui semblait essentiel que tu y rentres. Il avait précisé qu'il préférait que tu le fasses dans la plus grande discrétion... Mon cul, ouais. Il savait mieux que quiconque que tu n'étais pas vraiment discrète.  ⌲ nature du sang : Pur, irréprochablement et doucereusement pur. Et il en sera toujours ainsi, pas question que cela change. T'as beau cracher sur quelques principes, tu tiens plus que tout à conserver la pureté de ton sang. Y'a des points sur lesquels il ne faut pas déconner.  ⌲ statut civil : Célibataire, mais ils te trouveront bien vite un mari. Peut-être sera-t-il moche, certainement sera-t-il con. Mais apparement, rien de tout cela ne compte, puisque son sang sera pur. Alors tu profites de tes dernières années de paix.  ⌲ baguette : Bois de Sycomore, vingt-huit centimètres, flexible. C'est pas toi qui l'a dit, c'est le gars du magasin. Toi, tu t'es contentée de faire tournoyer ta main en le regardant avec un petit air suffisant.  ⌲ patronus : Une louve, et tu as l'impression que rien d'autre n'aurait mieux pu te décrire. C'est majestueux, comme animal. Fier, beau, fidèle. Un peu casse-cou, un peu perdu, cherchant sans relâche un Alpha à qui obéir.  ⌲ ancienne école : Poudlard, saloperie de Poudlard. Tu as détesté. T'as détesté les cons de Gryffondor, les prétentieux joueurs de Quidditch, la sale réputation de ta maison. T'aimes pas grand chose, Bella, mais t'aimes vraiment pas Poudlard. Le seul point positif dans cette histoire, c'est que t'as rencontré des gens à Serpentard. Et que t'as appris à répondre aux insultes d'une façon irréprochable. ⌲ groupe : La magie noire, tu aimes ça. Tu aimes l'interdit. Tu aimes cette façon qu'a eu ta famille de lutter pour ses idéaux, aussi cons soient-ils. Et même si tu n'es pas à 100% pour que les Mangemorts soient relâchés, tu restes une fille totalement fascinée par cet autre monde. ⌲ crédit(s) : tumblr, l'amour de ma vie.
Tu adores changer de couleur de cheveux, tester de nouvelles fringues. T'as un style bien à toi, rempli de bonnets et de chapeaux en tout genre, de lunettes rondes ou carrés, de salopette, de robes aux motifs étranges et de débardeurs de toutes les couleurs. T'as aussi toute une collection de chaussure, que ce soit des Docs, des bottines noires ou des creepers. + Tu aimes la mode au moins autant que tu aimes le vieux rock Moldu. Il ne se passe pas un jour sans que tu chantes une chanson des Clash ou de Nirvana. Ces Moldus, ils ont beau être très cons et pour la plupart inutiles mais ils ont des sacrés goûts musicaux. Tu ne peux que t'incliner, c'est pas chez les sorciers qu'on ferait des merveilles pareilles. + Tu es remplie de tics. Tu te fais des tresses sans même y penser, enroule une mèche de cheveux autour de tes doigts, fait craquer ces mêmes doigts et tu lèves les yeux au ciel plus que de raison. D'ailleurs, t'as toujours un petit air suffisant sur le visage lorsque tu dois faire des remarques. T'es admirablement douée pour prendre les gens de haut, Billie, c'est ton côté Sang-Pur qui ressort. + Ta mère te l'a souvent répété : tu as une voix magnifique. T'es née pour chanter. Mais il va sans dire que tes parents ne sont pas au courant de ta passion pour la musique Moldue. Il n'empêche que quand tu chantes du Jeff Buckley avec ta voix éraillée, cela fait des merveilles. On peut te critiquer sur bien des points, mais pas sur celui-là. De plus, t'as appris en secret la guitare à Poudlard. Si tu étais née sans pouvoirs magiques, tu aurais sûrement monté un groupe. + Tu n'es pas le genre de fille qui aime se promener avec un sourire éclatant sur les lèvres. Ton sourire est bien trop souvent moqueur pour qu'on puisse te sourire en retour. Mais lorsque tu es avec tes véritables amis, comme Tobias, ton sourire est le plus beau du monde. T'as tes étoiles dans les yeux, quand tu es avec les gens que tu aimes. Tu galères à aimer, c'est vrai, mais quand tu aimes, c'est pour de vrai. + T'es une véritable morfale. Certes, tu n'es vraiment pas douée pour cuisiner, mais personne ne t'en veut puisqu'au manoir Yaxley, il y avait toujours un Elfe pour s'occuper de la bouffe. Mais à côté de ça, tu adores manger. Tu manges à longueur de journée. Au passage, tu fumes. Et puis, t'as ramené de l'alcool à Spinks... Il faut bien s'amuser, pas vrai ?
pseudo/prénom : appelez moi Morgane, ou Momo l'abricot hihioù as-tu découvert le forum ? Bazzart, et wawww, je regrette pas bigeyespersonnage inventé ou scénario : inventé mais dans la liste des descendants jouables :wii: ⌲ un petit mot sur le forum ? IL EST BEAU BEAU BEAU BEAU BEAU comme moiavatar : luanna perez heart


Dernière édition par Arabella Yaxley le Ven 30 Jan - 5:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Mer 28 Jan - 10:55

(men)songe
everyone knows the world is a mess

Ploc. Plac. Ploc. Plac.
C'est le claquement de tes talons sur le bitume.
C'est le battement de ton coeur qui, au rythme de tes pas, s'affole un peu plus.
C'est ta tête qui tourne, ta main dans tes cheveux et ta jupe qui s'envole.
C'est le vent qui souffle et qui, inlassablement, te rappelle que tu n'es qu'une poussière sur l'échelle de l'univers. Une poussière Yaxley, qui se fait un peu trop remarquer, et qui a des idéaux bien prononcés.
En tout cas, ce n'est pas une jolie histoire. Les jolies histoires sont pour les enfants. Et tu n'en es plus une, Billie. Tu n'en as même jamais été. On t'a arraché ton enfance comme on enlève un pansement. On t'a expliqué comment marchait la vie avant même que tu n'es eu le temps de la découvrir. On t'a élevé afin de faire de toi une parfaite petite sang-pur.
Mais c'était sans compter sur tes cheveux rouges, ton admiration pour le rock Moldu, ta tendance à mal gérer tes sentiments, ta répartie sans égal et ton incapacité de respecter les règlements. C'était sans compter sur ton côté rebelle, celui qui a su prendre le dessus sur le reste.

Boum. Bam. Bim. Boum.
Te revoilà qui fume, une clope à la main. T'en as déjà marre d'attendre. T'as jamais été une fille patiente. Et là voilà, ta vie. Ton histoire. La voilà, la lettre de ton coeur, celle que t'as tant redouté. Les voilà, tes craintes, tes souvenirs, et tes moments de bonheur.
T'attends plus que ça, tu veux revivre le passé, ça crève les yeux. Accroche-toi bien Billie, parce que ça va secouer.

***

« SERPENTARD ! » T'as tout de suite aimé les applaudissements, le cri du Choixpeau et les sourires réjouis. T'as tout de suite compris que jamais tu ne trouverais mieux ta place que chez les verts et argents. T'étais ici et chez toi, et Poudlard allait être ta maison pour les sept prochaines années. Alors, la petite Arabella, celle qui avait encore sa couleur naturelle de cheveux, celle qui ne savait pas ce qu'étaient les Beatles, les Sex Pistols ou les Rolling Stones, celle qui ne savait pas réellement penser par elle-même et qui se contentait de suivre les ordres de ses parents, cette Arabella-là prit une décision : elle allait faire honneur à sa famille. Et t'as toujours respecté cette promesse. Quoi qu'il se soit passé durant tes années au château, tu as toujours su défendre ta famille, toujours su comment trouver ta place afin que l'on sache qui tu étais. T'as toujours voulu qu'on te remarque, Billie. T'as toujours aimé être remarquée. Désirée. Adorée. Crainte. T'as toujours pris plaisir à ressentir le fait d'avoir une certaine réputation. Celle de la fille de Mangemorts qui n'avait pas peur de crier sur les toits tout ce qu'elle pensait. Ouais, y'a pas à dire, t'as toujours été douée pour cracher à la gueule du monde. Tes avis étaient assumés ; tes remarques, acérées ; et ta façon de te comporter absolument insupportable. T'as joué à la gamine insolente, à la peste de service pendant sept ans. T'as pris un malin plaisir à contempler les gens de haut, debout sur ton piédestal, en train de te moquer des autres élèves que tu jugeais puérils. Tu ne ratais jamais une occasion de te moquer de ces idiots de rouges et ors qui avaient tendance à se la péter plus haut que leurs culs, sous prétexte qu'ils étaient dans la même maison que La Balafre.
Non, décidément, Poudlard, ça a toujours été rempli de cons.
Surtout chez les Gryffondor.
Et surtout un con en particulier.
Ce con-là s'appelait Potter, et c'était le fils ainé de La Balafre. Et tout a changé un soir de mai, ce même-soir où ta mère est partie en urgence à l'hôpital.

~~~~~

T'entends des pas qui se rapprochent de toi. Tu voudrais t'enterrer six pieds sous terre mais au lieu de ça, tu te contentes de te recroqueviller un peu plus. Tu pleures, Billie. Tu chiales, Bella. Comme une faible. Mais tu viens de recevoir une lettre de ton père, et ta mère a failli mourir ce soir. Et peut-être même qu'elle mourra demain. Personne n'en sait rien, et ça t'fout les jetons. T'as rarement peur, mais il s'agit tout de même de ta mère. De ta Maman. De celle qui te soutenait lorsque ton père était intransigeant. De celle qui t'a appelé « ma princesse » jusqu'à maintenant. Tu n'peux pas continuer à jouer à l'impassible, pas maintenant. Alors t'es sortie des dortoirs le plus silencieusement possible et, un air triste des Red Hot sur les lèvres, tu pleures en silence. Quelqu'un approche. Tu n'oses pas regarder. « Yaxley ? » Si tu n'étais pas en aussi piteux état, tu lancerais surement un sortilège au gars devant toi. « Yaxley, mais t'as un coeur, en fait ! On apprend des choses tous les jours ! » Tu relèves la tête, des longues traces de mascara sont dessinées sur tes joues porcelaines. T'as les yeux rougis, et la lèvre qui tremble. Tu tousses. « Vire de là, Potter. » T'aurais pu trouver bien mieux comme excuse, et il se le sait. Il s'assoit contre le mur, à côté de toi. Tu l'ignores pendant une minute puis... « Oublie ce que t'as vu. » C'est un ordre, un ordre de Yaxley, que t'as prononcé avec une voix qui se voulait plus ou moins assurée. Potter et toi, ça fait au moins six ans que, à chaque fois que vous vous croisez, vous vous lancez des jolies remarques. Ce type est aussi inventif que toi sur le sujet et t'aimes ça. T'as trouvé un adversaire à ton niveau. Et un adversaire drôlement sexy, en plus. « Pourquoi tu pleures, Yaxley ? Allez, pleure pas, sans déconner... » Tu tournes la tête vers le Gryffondor. Par Merlin, qu'est-ce que tu es censée faire, là ? T'auras beau lui dire de dégager, il ne le fera pas. Tu commences à le connaître, le Potter, et il n'est pas vraiment du genre à écouter ce qu'on lui dit. Alors tu te lèves, et le contemples. (Ouaip, si vous avez tout suivi, lui, il est encore assis.) « Bouge. De. Là. » articules-tu silencieusement. Maintenant que tu as commencé à pleurer, tu ne sais pas quand cela peut te reprendre. Mais en tout cas, tu ne tiens vraiment pas à ce qu'il soit là. Il sourit, insolant, et tu te surprends à le trouver fort mignon, comme ça. « Assis-toi, Yaxley. » te dit-il. Tu l'fais, sans trop savoir pourquoi. Et là, il commence à te parler. Il te raconte des trucs amusants, des trucs de la vie de tous les jours, des blagues pas drôles mais qui réussissent à te faire un petit rire. « Tu devrais sourire plus souvent, ça change de d'habitude. » « Ah, ouais. Par contre, tes commentaires inutiles sont toujours les mêmes, j'te rassure. » Tu le vois sourire imperceptiblement. Et soudain, tu te rends compte que t'es en train de taper la causette à un Potter. Tu te lèves une seconde fois. « C'est fini les blagues, maintenant tu m'écoutes. Tu parles à personne de ce que tu as vu. » Il ricane, se lève à son tour, se rapproche dangereusement de toi. « Vire, Potter. Vire de là. » Tu vois une étincelle briller dans ses yeux. Tu ne sais pas trop ce qui se passe mais la seconde suivante, t'es plaquée contre un mur.
Et il t'embrasse.
Il se décroche.
Tu le gifles. Fort.
Il rit. Ce type est un véritable maso.
Il t'embrasse de plus belle.
Tu le gifles une seconde fois, sur l'autre joue. Histoire d'équilibrer le truc.
Il te regarde intensément et cette fois, tu n'en peux plus, c'est toi qui l'embrasse.
Quand tu reviens à la réalité, tu te rends compte que tes lèvres sont collées à celle de Potter, que ta main est dans sa nuque et que la sienne repose dans le creux de tes reins. Tu te rends compte qu'il sourit quand il t'embrasse, et que tu ne veux jamais que ça cesse. Tu te rends compte que quand t'es dans les bras de Potter, t'oublies tous tes problèmes.
Et pendant un instant, t'oublies même que t'es supposée le détester. Et pendant un instant, tu te surprends à l'aimer.

***

« BIENVENUE À SPINKS ! » Tu avais haï Poudlard, sur la fin. Ce drôle de sentiment qui flottait constamment dans l'air, les quatre maisons, les gamins, les profs. L'ensemble t'avait franchement énervée. Alors bien des gens avaient été surpris lorsque deux ans après ta sortie du château, t'avais décidé d'aller à Spinks. Tu voulais fuir tes obligations. Fuir ta mère qui ne te laissait rien faire. Fuir ton père qui voulait te marier. Fuir tes obligations, fuir la vie. T'as choisi la politique, et tu n'as toujours pas compris pourquoi. C'est pas comme si t'allais finir ministre, Billie. Tu n'sais pas ce que tu veux faire, mais tu sais que t'es douée pour parler, et que tu sais te faire remarquer. Alors pourquoi pas choisir la politique ? Tu finiras peut-être employée au ministère, où tu prendras des décisions. Quoique. Tu doutes fort qu'ils acceptent une Yaxley dans leurs rangs. Mais l'égalité des chances, elle est où ? D'accord, t'aimes bien la Magie Noire et d'accord, tu tiens à ce que ton sang reste pur et d'accord, tu penses que les sangs purs devraient occuper les places importantes de la société. Mais tu n'es pas ton père, et tu es encore moins ton oncle. Tu n'veux pas d'une guerre qui déchire la société, elle est déjà assez brisée à tes yeux. Le Lord avait des idées bonnes, tu l'admets, mais les moyens qu'il a utilisé pour parvenir à ses fins... Ça t'horrifie. Et le fait qu'on puisse t'associer à ses actes te dégoûte. Les alliés de La Balafre ont toujours défendu l'égalité, mais eux les premiers jugent au nom de famille. Bande d'idiots. Toi, y'a pas mal de choses qui te révoltent. Alors quand t'es seule, sans personne à tes côtés, quand t'es révoltée, tu t'assois quelque part, tu prends ta guitare, et tu chantes. Avec ta voix éraillée, tes jeans slims déchirés et ton style particulier, t'aurais pu faire carrière dans la chanson. T'aurais adoré, même. C'est un de tes plus grands regrets. Mais bon, t'as déjà été obligée de faire du trafic pour t'acheter une guitare et des cds, alors devenir chanteuse, faut même pas y penser. Tes parents n'auraient pas supporté. Alors en attendant, tu fais des études de politique.
Drôle de contradiction.


~~~~~

T'as le bras de Lorcan passé autour de tes épaules. Tu n'te souviens même plus comment vous vous êtes connus, tu n'te souviens pas même pourquoi vous sortez ensemble. Tu t'en fous, et de toute façon, t'es bien heureuse qu'il soit là. Vous déambulez dans les couloirs de Spinks et, chose particulièrement étrange, tu ris en public. T'es heureuse. Et tu le montres. Et c'est con, mais ça te fait du bien. Tu n'irais pas jusqu'à dire que t'es amoureuse du Scamender, mais tu l'aimes bien. Il est gentil, mignon et atrocement craquant. T'avais jamais pensé sortir avec ce genre de gars - question de statut de sang, tout ça - mais tu ne regrettes pas. Au détour d'un couloir, vous restez contre le mur, et tu l'embrasses timidement. Il t'embrasse de plus belle, mais est soudain appelé par l'un de ses amis. Non sans rire, tu le laisses partir et tu te retrouves seule, comme ça, accoudée contre ton pan de mur, un sourire totalement con accroché sur le visage. Tu dois certainement avoir l'air débile, alors tu t'efforces tant bien que mal de reprendre un air impassible. Mais quiconque te connaissant un minimum verra que tes yeux brillants trahissent du bonheur. C'est à ce moment-là que tu commences à te sentir observée. Tu fais craquer tes doigts, simple tic nerveux, et tu repars en sens inverse. Tu t'apprêtes à tourner dans un autre couloir lorsque tu vois une silhouette s'interposer devant toi. Un air narquois sur le visage et une frimousse que - malheureusement - tu connais par coeur s'interposent entre toi et le reste de ton chemin. Tu soupires, tâches tant bien que mal de te calmer. Il fallait vraiment, sans déconner, que ça tombe aujourd'hui ?
Parce que oui. Te revoilà seule dans un couloir en compagnie de James Potter. Ça te rappelle des souvenirs et un coin de ta tête se souvient de ce que vous aviez partagés. Et un coin de ta tête crève d'envie de le revivre. Et un coin de ta tête te dit de foncer, d'embrasser ce stupide fils de La Balafre, puis de l'exterminer une fois pour toute.
Parfois, t'as franchement des idées bizarres.
Tu observes l'ancien Gryffondor qui te dit finalement, sur un ton bouffé par la haine : « Me fais pas rire, Yaxley, c'est quoi ce tocard que t'as déniché ? » Il dit ça méchamment et tu n'sais pourquoi, ça te blesse. Mais plus encore, ça t'énerve. Premièrement, parce que t'aimes pas vraiment qu'on insulte Lorcan. Deuxièmement, parce que t'aimes pas qu'on te parle sur ce ton. Et, dernièrement, parce que c'est Potter. Et que Potter t'énerve tout le temps. « On est jaloux, Potter ? Moi au moins, j'ai un copain fixe ; j'suis pas comme d'autres qui ont pour habitude de se taper tout ce qui passe. » Bon, t'as pas la moindre idée d'où il en est sur le plan affectif - si ce n'est que tu sais qu'il n'a pas de copine : ça, tu le vérifies régulièrement, merci bien - mais il a toujours eu une réputation de Don Juan. Alors t'en profites pour le caser dans ta phrase. Mais en disant ça, tu te fais mal à toi même. C'est comme si ton coeur se déchirait. T'as envie de pleurer, Billie. Peut-être que ce serait une bonne idée de pleurer, vu ce qu'il s'est passé la dernière fois.
Mais les temps ont changé.
Vous avez grandi. Tu n'es plus à Serpentard, il n'est plus à Gryffondor. Vous êtes adultes, maintenant. Vous êtes des grands. De grands enfants. De grands enfants qui se sont embrassés une fois, et qui se sont détestés le reste du temps. De grands enfants avec des coeurs qui battent à l'unisson et qui ont une jolie tendance à se cracher dessus.
Un jour, tout ce petit manège cessera. Tu le sais. Mais en attendant, vous êtes condamnés à vivre comme deux âmes damnées. Tu ne l'sais pas encore, mais vous êtes condamnés à vous aimer avec un amour qui vous fait vous haïr. « Dégage, Potter. » dis-tu plus ou moins posément. Il s'accoude contre le mur, te bloquant l'accès. Tu recules d'un pas, plonges la main dans ta poche, attrapant ta baguette. Tu n'comptes pas t'en servir, mais s'il faut que tu le fasses, tu n'hésiteras pas. « Oh allez, Yaxley, on n'peut plus rigoler ? » Mais il ne dit pas ça sur le ton de rigolade. Il dit ça d'un ton méchant. Il ne parle plus comme le Potter à la grosse tête qui s'amusait à se moquer de toi. Il parle comme le Potter qui a fait la guerre et qui te hait du plus profond de son âme. Ce n'est plus comme avant.
Ce n'est plus ce que c'était.
Et ça te manque, l'avant.
« C'est le procès qui t'a pris tout ton entrain ? Ton Mangemort de père t'as trouvé un fiancé juste avant de s'barrer à Azkaban ? Histoire de sauver votre sang... » Tu respires lentement, fermes les yeux un quart de seconde. Lorsque tu les rouvres, des éclats de rages brillent dans tes pupilles. Personne ne touche à ta famille. « Ferme ta grande gueule, Potter. Avant d'insulter mon sang, jette un coup d'oeil au tien. Vu toute la vermine qui procrée ensemble par chez toi, je doute fort que tu puisses me dire quelque chose. » Il ricane, tu passes ta langue sur tes lèvres, il t'observe, tu soutiens son regard. Tu te dis qu'il est beau, mais qu'il est définitivement con. Tu te demandes pourquoi tu l'as embrassé, cette nuit-là. Pourquoi, putain ? Pourquoi ? « Chez moi, au moins, on n'finit pas à Azkaban. Vous devriez tous y aller, d'ailleurs. Tous autant que vous êtes. » Tu penches la tête en arrière en riant. « Et avec quel argument comptes-tu envoyer tous les Yaxley en prison, Potter ? » Tu hausses un sourcil, attendant (im)patiemment de savoir ce qu'il va te dire. « Vous existez, c'est déjà bien assez. »
Et là, l'électrochoc. Tu le regardes, et tes yeux se mettent à briller. C'est des larmes de rage, de colère. Tu t'approches de lui, ta bouche n'est plus qu'à un centimètre de la sienne. « Va crever, Potter. » Tu le bouscules, ton épaule claque la sienne, et tu t'enfuis dans le couloir suivant.
Il n'avait pas le droit de te dire ça. Pas le droit de te briser le coeur. Pas le droit d'être aussi fort que toi. Pas le droit, pas le droit, pas le droit.
Le pire, dans toute cette histoire, c'est que tu crèves d'envie de te réfugier dans ses bras.

   


Dernière édition par Arabella Yaxley le Dim 1 Fév - 2:13, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Mer 28 Jan - 11:05

Gnian. Ma cousine <3 Bienvenue et bonne chance pour ta ficheee :D

_________________
TILL THE DARK SHINE
What a wicked game you played to make me feel this way. What a wicked thing to do to let me dream of you. What a wicked thing to say you never felt this way. What a wicked thing to do to make me dream of you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Mer 28 Jan - 11:48

Bienvenue heart heart

_________________

you're haunting me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Mer 28 Jan - 11:58

bienvenue par ici KIKOO
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Mer 28 Jan - 12:21

Citation :
Tu as détesté. T'as détesté les cons de Gryffondor, les prétentieux joueurs de Quidditch,

siffle Eh bah dis, on va pas partir sur de bonnes bases toutes les deux, Emi a été les deux à Poudlard hehe
Welcome, et bon courage pour ta fiche !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Mer 28 Jan - 13:45

    Officiellement bienvenue avec la belle Luanna heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Mer 28 Jan - 21:44

Héhéhéh siffle
Faudra qu'on approfondisse notre lien cara
Bienvenue chez toiii :coeur: J'aime déjà tellement ce que t'as écris pour Arabella coma soumis
Hâte de lire la suiiiiite :wi: amur

_________________

Mais je voudrais pas que tu te fasses de fausses idées non plus, j'ai pas l'intention d'te d'mander en mariage. Et même si, évidemment j'peux pas t'forcer à m'fréquenter, j'peux te d'mander d'me croire, quand j'te dis tout ce que je t'ai dis ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Mer 28 Jan - 22:56

Graouw. Cette fille est torride et a un style de fou :ouiii:
Welcome here.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Mer 28 Jan - 23:37

Citation :
Tu as détesté. T'as détesté les cons de Gryffondor, les prétentieux joueurs de Quidditch,

on est deux hihi UMF
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche, super choix de famille au passage :wi:

_________________

« It's enough just to find love »
i was close to a fault line, heaven knows you showed up in time. was it real ? now I feel like i'm never coming down. so here we are set into motion, steal a car, crash in the ocean, you and I caught in a fading light on the longest night. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Jeu 29 Jan - 3:50

Bienvenue & bonne continuation pour ta fiche ! :)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Jeu 29 Jan - 4:59

J'adore ton vava ** Bonne chance pour ta fiche et amuse toi bien parmi nous, réserve nous un lien :3
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Jeu 29 Jan - 5:34

wow quel accueil, et quels avatars :wi:

rusko, merci beaucoup cousin, je te mpotte pour un lien heart
kenza, lena, aiden, louis, merci bien, vous êtes forts sexys. grosyeux
emily, polala MARIIIIE hihi oh oui, un lien est obligatoire dans ce cas-là ! et ça va être drôle ! siffle
tobias, t'es l'amouuuuuur :ouiii: je te mpotte aussi pour le lien, va cara viens-là qu'on fasse des bébés, t'es tellement sex en bob coma
dominique nique nique nique mmh (pardon j'étais obligée de la sortir, c'était plus fort que moi :mdr:) merci beaucoup, et bryden est sublime, je suis amoureuse de cette fille soumis
albus, nous faudra un lien dans ce cas-là lèche ce choix de perso + ce choix d'avatar, waw trop de swagance. hihi Ö
stephan, HAYNESSSSSS :han: avec plaisir pour le lien, et merci pour tout heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Jeu 29 Jan - 5:46

Je te gardes une petite place dans un coin de ma fiche de liens, promis rol

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Jeu 29 Jan - 6:31

TON AVATAR. soumis
Bienvenue et bon courage pour ta fiche. :ange:

_________________

    (+) I BET MY LIFE
    so many sleepless nights, where you were waiting up on me. well i'm just a slave unto the night. now remember when i told you that's the last you'll see of me, remember when i broke you down to tears. i know i took the path that you would never want for me, i gave you hell through all the years.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Jeu 29 Jan - 7:14

emily, d'accord génial heart
lorcan, que de beaux choix :emu: merci bien ! :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Jeu 29 Jan - 8:02

Bienvenue :emu: Bon courage pour ta fiche :wi:

_________________

That's just the way that I live
The streets are alive, through the deepest red ruin, can't tell if she's blushing, and roastin' it hue. She's finished her shift, and waits for her lift. That's just the way that she lives.
#cc6c2d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Jeu 29 Jan - 9:46

BOLGEEEER soumis
merci bien bigeyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Jeu 29 Jan - 10:42

MP moi direct quand ta fiche est terminée bella :coeur:

_________________
TILL THE DARK SHINE
What a wicked game you played to make me feel this way. What a wicked thing to do to let me dream of you. What a wicked thing to say you never felt this way. What a wicked thing to do to make me dream of you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Jeu 29 Jan - 10:50

t'inquiètes pas pour ça, j'oublierai pas. hihi
puis de toute façon, on gère trop dans la famille grosyeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Ven 30 Jan - 8:44

Juste pour le plaisir de laisser une trace, vazy dépêche-toi qu'on se séquestre !
T'es belle.




:sex:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Ven 30 Jan - 8:46

aaah, tu crèves d'envie de me séquestrer, jisais. grosyeux
t'es beau aussi :lit:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Ven 30 Jan - 9:23

Citation :
T'as aussi toute une collection de chaussure, que ce soit des Docs, des bottines noires ou des creepers. + Tu aimes la mode au moins autant que tu aimes le vieux rock Moldu.

et juste pour ça je l'aime ton perso :wi: :wi:

_________________

LE DEBUT D'UN ABUS
hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention, mon besoin de reconnaissance en permanence, comme un chien des caresses, mes tentatives de m'faire passer pour un mec que j'suis pas et que je serai probablement jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Ven 30 Jan - 9:27

ah ouais, seulement pour ça ? hihi
eheh, Billie c'est une rockeuse :wi:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   Ven 30 Jan - 23:41

Citation :
Et il t'embrasse.
Il se décroche.
Tu le gifles. Fort.
Il rit. Ce type est un véritable maso.
Il t'embrasse de plus belle.
Tu le gifles une seconde fois, sur l'autre joue. Histoire d'équilibrer le truc.
Il te regarde intensément et cette fois, tu n'en peux plus, c'est toi qui l'embrasse.
Quand tu reviens à la réalité, tu te rends compte que tes lèvres sont collées à celle de Potter, que ta main est dans sa nuque et que la sienne repose dans le creux de tes reins. Tu te rends compte qu'il sourit quand il t'embrasse, et que tu ne veux jamais que ça cesse. Tu te rends compte que quand t'es dans les bras de Potter, t'oublies tous tes problèmes.
Et pendant un instant, t'oublies même que t'es supposée le détester. Et pendant un instant, tu te surprends à l'aimer.

OK. OK QUOI. coma coma
vous voulez ma mort en fait ? c'est ça ? NON MAIS OH MAIS NON coma
Je refuse. Mon petit coeur a besoin d'être prévenu avant de lire ce genre de truc. J'suis pas d'accord moi. :OO:
C'est genre orgasmique puissance dix mille.
C'est décidé. Je serai votre groupie n°1. Vous avez pas trop le choix UMF
Yaxley & Potter, je meurs soumis

_________________
SAY SOMETHING, I'M GIVING UP ON YOU. I'LL BE THE ONE, IF YOU WANT ME TO. ANYWHERE, I WOULD'VE FOLLOWED YOU. SAY SOMETHING, I'M GIVING UP ON YOU. AND I AM FEELING SO SMALL. IT WAS OVER MY HEAD I KNOW NOTHING AT ALL. AND I WILL STUMBLE AND FALL. I'M STILL LEARNING TO LOVE JUST STARTING TO CRAWL. AND I WILL SWALLOW MY PRIDE. YOU'RE THE ONE THAT I LOVE AND I'M SAYING GOODBYE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: under the bridge (yaxley)   

Revenir en haut Aller en bas
 

under the bridge (yaxley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les souvenirs de Yaxley
» Alexius Yaxley ♫ Lucius Black
» [14 CAEN][27/28 mars 2010][Apo] La bataille de Corvus Bridge
» Mika Rosalden [Terminée !]
» Yaxley [Pres fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: dossiers d'inscriptions :: dossiers classés-